Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

Avengers réalise le plus gros démarrage de l'année et plus ample depuis nos intouchables !

BOX-OFFICE (du 25 avril au 1er mai 2012)
Rang

TITRE

Entrées
Variation hebdo
Cumul (Millions)
Budget
Nbre de copies
Moy / Copie
1
Avengers
2 041 000
New
2,041
200 M$
668
3 056
2
Le prénom
1 086 000
New
1,086
11 M€
457
2 377
3
Sur la piste du Marsupilami
615 000
- 39 %
4,647
39,4 M€
798
771
4
Les vacances de Ducobu
533 000
New
0,533
10,8 M€
587
907
5
Blanche-Neige
154 000
- 39 %
0,718
85 M$
526
293
6
Nouveau départ
150 000
- 43 %
0,414
48 M$
345
435
7
Lock out
142 000
- 50 %
0,427
20 M$
342
415
8
Battleship
142 000
- 52 %
1,007
209 M$
519
273
9
Mince alors !
131 000
- 40 %
1,303
7,5 M€
426
307
10
Hunger games
116 000
- 36 %
1,655
78 M$
286
406
11
Le roi lion 3D
96 000
- 44 %
0,487
- M$
356
271
12
Les pirates ! Bons à rien, mauvais en tout
94 000
- 44 %
0,669
55 M$
483
195
13
Radiostars
93 000
- 45 %
0,506
5,5 M€
309
302
14
Titanic 3D
64 000
- 65 %
1,079
18 M$
321
201
15
Projet X
64 000
- 44 %
1,798
12 M$
220
290
16
Les vieux chats
40 000
New
0,040
- M$
53
759
17
L'enfant d'en haut
36 000
- 40 %
0,097
4,6 M€
103
353
18
2 days in New York
36 000
- 24 %
0,411
- M€
175
206
19
Plan de table
35 000
- 60 %
0,241
7,9 M$
169
206
20
Les adieux à la reine
30 000
- 38 %
0,514
7,8 M€
247
122
-
Le fils de l'autre
26 000
- 33 %
0,210
2,7 M€
143
181
-
La colère des titans
16 000
- 70 %
0,785
150 M$
94
171
-
[REC] 3 Génésis
17 000
- 62 %
0,361
- M€
179
286
-
Cloclo
11 000
- 67 %
1,786
19,8 M€
132
84

 

La vengeance de Marvel ? En tous les cas le plus gros démarrage enregistré par la firme (et non les films) Marvel ! Ceux qui savent lire l'ont compris : Avengers est une perle rare en terme de film d'action et surtout il réussi un coup de maitre en ce qui concerne le crossover qu'il est. Avengers est donc un film de super-héros de J. Whedon avec C. Hemsworth, S. Johansson, C. Evans, R. Downey Jr, J. Renner et M. Ruffalo, un film dont les chiffres pourraient parler d'eux mêmes mais qui ont encore besoin de nous pour s'exprimer amplement : sachant que si l'on additionne les scores des derniers films Marvel dont les personnages de Avengers sont issus, à savoir Thor (soit 895 000 asgardiens) + L'incroyable Hulk (exactement 517 000 bannis ; sachant que Hulk faisait mieux avec 815 000 entrées) + Captain America et ses 444 000 soldats (soit 1 856 000 marveliens... pour 3 oeuvres) + Iron man 2 = 1 216 000 philanthropes, on tombe sur un peu plus de 3 millions d'entrées réparties sur 4 films, score que nos "vengeurs" pourraient bien atteindre en l'espace de 2 semaines. Avengers se place donc en embuscade au milieu des 3 ténors que furent les Spider-man (2 779 000 pour le meilleur et 1 903 000 pour le moins bon) mais devrait quelque peu peiner sur la distance, même si le bouche-à-oreille sera bon, j'en suis sûr, puisque les vacances s'achèvent et que les chiffres un rien gonflés du 1er mai se dégonfleront tel un ballon baudruche dans 7 jours : on l'attend donc au final juste derrière les 3 hommes araignées, et plus particulièrement derrière Spider-man 2 (5 335 000). Il y en a pour tout les goûts cette semaine dans ce tout nouveau trio de tête : bénéficiant d'un pitch terrible, Le prénom avec P. Bruel démarre en trombe, au-delà d'un inespéré million vu la concurrence alentours (qui ne démérite pas non plus mais ne vise pas le même public) et Patrick découvre pour la première fois les joies d'un démarrage historique (plus fort que Le code a changé = 763 000 entrées) qui pourrait l'emmener loin, soit par-delà les 2 millions de billets vendus, chiffres que n'avait plus atteint l'acteur-chanteur depuis 1996 (Le jaguar = 2 408 000 aventuriers). Excusez-moi mais la suite est ennuyeuse à mourir. Le retour en Palombie, après des vacances françaises bien méritées, est en train de se faire petit à petit : Sur la piste du Marsupilami d'A. Chabat, avec D. Debbouze réuni quasiment en 4 semaines les 4,7 millions de spectateurs venus voir Tintin et le secret de la licorne en l'espace de 21 jours ; l'animal n'a plus la force de se mesurer à tant de compétiteurs au meilleure de leur forme mais il ne lui reste plus qu'à trouver (677 000) spectateurs afin d'égaliser le film de Spielberg. Le film devient le plus gros succès de l'année !

Après le film pour ados (y compris les ados-geek de près de 40 ans lol !), le film pour les près et plus de 40 ans pas geek pour un sou, voici le film pour les petits nenfants et leurs accompagnateurs : on s'était étonné de l'annonce d'un nouveau Ducobu après la réception extrêmement froide du premier tome (pourtant pas mauvais en soit), L'élève Ducobu avait débuté lamentablement (353 000 internes) avant de profiter des grandes vacances de l'an passé (1 490 000 entrées pour 10,5 M€ de budget ; pas de quoi sauter au plafond non plus) ; mais il faut battre le fer tant qu'il est chaud et les chiffres des ventes DVD ont dû booster la décision. Toujours est-il que Les vacances de Ducobu, toujours réalisé par P. De Chauveron et avec E. Semoun, effectue enfin le score que l'on attendait de lui, bien que la forte concurrence est dû ponctionner une bonne partie de ses entrées potentielles : beaucoup d'enfants et de famille sont allés chez les Avengers et Le prénom, bien que distribué sur moins de copies, se permet de tacler méchamment le mauvais élève de service ; Ducobu est encore loin d'être premier de la classe surtout que si les chutes sont prononcées les 1 487 000 millions risquent de ne pas être à sa portée (c'est mon petit doigt qui le dit)... Blanche-Neige de T. Singh avec J. Roberts profite de la chute de grosses machine telle que Battleship ou Lock out pour s'imposer au classement et garder sa place au chaud : dans quelques jours le refrain sera moins enchanteur. Nouveau départ, comédie dramatico-romantique de C. Crowe avec M. Damon et S. Johansson ne sera bientôt plus qu'un simple "départ" because le trop-plein de concurrent en cette période vaste ; tout juste de quoi se faire un peu remarquer, pas plus. Lock out s'apprête lui aussi à refermer ses portes de façon très anticipée : Colombiana ne perdait que 34 % d'entrées à la grâce du mois d'août (472 000 spectateurs au compteur) alors que Le transporteur plongeait de 43 % mais pour un total d'alors 409 000 entrées. Battleship de P. Berg aura au moins l'avantage de devenir millionnaire, a contrario d'un World invasion (465 000 envahisseurs) ou d'un Cowboys & envahisseurs (894 000 cowboys), mais il regardera de bas le plus mauvais des épisodes de son concurrent direct (Transformers et ses 1 985 000 transformés) ; les 1 507 000 tickets vendus pas Super 8 restent utopiques. Mince alors ! de C. de Turckheim avec V. Abril et L. Dewaere mincit et vise le million et demi de femmes au bord du régime alimentaire. La France sera donc passée à côté du phénomène américain que fut Hunger games de Gary Ross, avec J. Lawrence et J. Hutcherson ; mais pour ma part je le comprends tout à fait...

Rien de super héroïque pour Titanic 3D de J. Cameron avec L. Di Caprio et K. Winslet, Le roi lion 3D et Radiostars avec M. Payet.

Retour au port pour Les pirates ! Bons à rien, mauvais en tout, fin de la party pour Projet X alors que Les vieux chats, comédie dramatique chilienne, ne devrait pas faire de vieux os dans le Top 20. L'enfant d'en haut avec L. Seydoux plonge vers le bas, 2 days in New York de et avec J. Delpy et C. Rock (Cf. l'interview de son producteur, C. Mazodier) fait encore quelques étincelles malgré le marasme (plus faible chute du Top 20). Plan de table avec F. Dubosc asseoit ses invités par terre et Les adieux à la reine de B. Jacquot avec D. Krueger et L. Seydoux ferme le Top.

Ecrasés par un Hulk ils sont : La colère des titans de J. Liebesman avec S. Worthington et L. Neeson, [REC] 3 Génésis de P. Plaza, Le fils de l'autre de L. Levy avec E. Devos et P. Elbe et Cloclo de F. E. Siri avec J. Rénier et B. Magimel.

La part de marché des films français sur le Top 20 (et plus si affinités...) est de 48,09 % (- 4,7 points) cette semaine.