Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

World invasion : Battle Los Angeles

Jonathan LIEBESMAN
(8-9)

Une publicité pour les Marine's ou le penchant militaire de Skyline ? Je reste sur un sentiment très mitigé à la sortie de ce film : tout d'abord parce qu'il débarque juste après le film sus-cité, avec un budget 7 fois supérieur et l'effet de surprise en moins. Ensuite parce que le scénario ne nous embarque pas complètement, même s'il suit une trame en droite ligne façon "Il faut sauver le soldat Ryan". Les scènes ne sont que très rarement fortes et, malgré les moyens mis en oeuvre, ont du mal à nous couper le souffle, nous laisser haletant la fin (la scène du pont est une belle exception). Sans doute que le trauma du héros est trop encombrant et carrément artificiel (c'est un film de guerre pur, il y a déjà de petits efforts effectués sur la psychologie des protagonistes), peut-être que tout ceci est désamorcé par une écriture, justement, trop limpide, de médiocres dialogues et de trop nombreuses scènes convenues et parasites. Le réalisateur se refuse à prendre sa caméra à l'épaule sans réfléchir et, sans que son travail soit vraiment fabuleux ou époustouflant, il a le mérite de tenir la route. Les effets sont ce qu'ils sont, on a du mal à s'extasier devant mais également du mal à les critiquer... quoique ces aliens ne sortent guère du lot. Ni chaud, ni froid.