Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Hunger games
Détails du film sur InCiné

Gary ROSS
(6-7)

Un film à demi-mort auquel la réalisation tente gauchement et vainement de donner vie. Car en deux heures vingt de film tout parait aller très vite et pourtant des pans entiers sont laissés de côté, à notre grand regret : tout est tellement centré sur le (les deux) personnages central (aux) -très réussis pour leur part- que l'on évitera soigneusement de développer le reste ; les personnages secondaires tombent vite aux oubliettes, simples figurants sans âmes et sans histoire, les prémisses ne donnent que l'essentiel, la préparation ressemble pour moitié à un défilé de mode et pour l'autre à de l'attentisme ennuyeux, et les fameux games deviennent vite très fades à cause de choix scénaristiques peu judicieux. Le scénario suit tellement bien son fil d'Arianne, sans ne jamais et surtout pas changer de cap, qu'il en oublie l'essentiel : donner vie à tout celà, car on ne ressent jamais de la peur pour ces personnages dont certains devraient pourtant s'effondrer avant même le jeu (car eux non plus ne la ressentent pas cette peur : à peine l'héroïne, avant de pénétrer dans l'arène), créer du suspens alors que le seul retournement scénaristique tombera vite à plat, de la tension palpable dans une telle situation (cette survie ne nous touchera pas car elle ne semble qu'effleurer les personnages), de l'émotion moins vide et moins pâteuse (l'entrainement aurait dû être l'occasion d'une présentation afin de les sortir de l'anonymat et les rendre plus proche de nous) ; développer plutôt que de seulement parler des "publicitaires", du contexte, de cette violence qui reste pourtant surprenante. Le film n'est jamais réellement fouillé, réflexif (à l'image d'un simple monologue du "président" Snow") et il se repose sur son idée, de beaux décors, un visuel très 70's, psychédélique assez réussi et plutôt sobre et sombre, quelques scènes marquantes mais trop éparses. Mais le pire dans cette aventure qui se laisse suivre bien que l'on ait l'impression d'avoir déjà assisté à ce genre de spectacle (Battle royale 1 & 2, Le prix du danger, Running man, Ultimate game...etc), reste le travail écoeurant du réalisateur : pas fichu de filmer une scène d'action à plus d'un mètre des personnages (illisible), de filmer un dialogue sans une caméra à l'épaule, de différencier visuellement les différents moments par des subtilités de mise en scène ; en résulte un film vite nauséeux où l'on sent que le monsieur essaie de nous impliquer faussement dans l'action et finit par nous y étouffer... Incroyable que ce film dure si longtemps pour en dire si peu, comme une série B gonflée... mais à quoi ?

La critique des internautes
 

Hunger Games ? C'est quoi ? J'en savais absolument rien, et j'ai été agréablement surpris en sortant de la. J'ai même totalement adhéré. Je m'expliquerais après, mais je vais commencer par parler de la réalisation. Pour ma ...part, il est vrai que la caméra bougeait pas mal au départ, mais je trouve que cet effet de transition, de brouillon dans les images, prouve la confusion dans lequel les gens se trouvent. Ca rajoute aussi un effet, qui ne ma pas déplu bizarrement. Le film se base sur son réalisateur qui filme vraiment des scènes basiques mais qui sont prenantes de bout en bout. Le boulot pour ce film est dantesque, justement, je trouve que le nombre de plans est conséquents, et franchement bien fichu, notamment dans l'Arène (scènes de l'incendie quoi !). On va passer au niveau des acteurs maintenant, et la , gros point fort. Jennifer Lawrence est exceptionnelle, elle porte le film de long en large, je l'ai trouvé convaincante, et c'est en partie grâce a ça qu'on est vraiment porté par l'univers du film. Les rôles secondaires sont aussi bons, rien a reprocher a ça. La Bande son du film, plus discrète, se révéle sympathique (pendant l'entrée sur les chariots, Katniss & Rue). Maintenant passons au global. L'ambiance est pesante, lourde, on a de la compassion et une certaine empathie naissante envers les gens du Capitole, tous a rire et a être au dessus des gens du District. Au fond, c'est ça que ce film essaie de porter, cette vision des choses qui a déjà été vue, mais sous d'autres fronts. Ici, on a vraiment quelque chose d'unique. Hunger Games se base sur des va leurs & des fonds qui sont des sujets sensibles & surtout importants. Les 2h20 filent a une vitesse éclair, ont en ressort amusé, émue & impatient, surtout lors de la scène finale. (petit face a face entre Snow & Katniss qui lui fait bien comprendre qu'elle supportera son District jusqu'au bout, quoi qu'il arrivera). Bref, un travail énorme a tout les plans, le seul reproche que je pourrais lui faire, serait au point de vue de la photographie dans l'Arène, je m'attendais a un peu plus de décor ou de changement, mais ça reste néanmoins bon & inatendu. Une très bonne surprise, je le conseille a tous, au moins pour la découverte, car que l'on aime ou pas, l'ont ne pourra cracher sur J. Lawrence.

NOTE : 17/20

Jak

 

Hunger Games, où comment faire d'un blockbuster, un véritable film indépendant.. Alors oui, certes j'exagère sûurement... Mais un film qui vous retourne comme ceci est plutôt rare.. En quelques parties, pour organiser un peu cette critique :

1*/ Les Acteurs : Jennifer Lawrence qu'on avait déjà adoré en 2011, dans X-Men : Le Commencement, est une nouvelle fois, géniale ! Vraiment, sûrement la meilleur actrice dans ce genre de film (heroic(e?)-fantasy; depuis un bon bout de temps... Et elle n'est pas la seule, Josh Hutcherson, qu'on avait adoré détester dans JOURNEY 1&2, est une nouvelle fois (après The Kids Are All Right, ou encore L'assistant du vampire), impressionnant, et confirme qu'il fait partie de la nouvelle génération des acteurs.. Dans des rôles plus secondaires, on retrouve Liam Hemsworth (frère de Thor :p), plutot convainquant malgré sa petite présence dans le film. Et Woody Harrelson, comme à son habitude, est toujours aussi drôle et troublant.. Dans des rôles encore plus secondaires, j'ai beaucoup apprécié Amandla Stenberg, dans le rôle d'une RUE très touchante.. Enfin bref, pour résumer la situation, de ce coté là, Hunger Games, n'a pas à pâlir.. Vraiment pas; une véritable réussite : Bravo Debra Zane !

Note : 5/5

2*/ Le Scénario & Le Rythme : Une nouvelle fois, The Hunger Games, réussi encore une fois, à nous impressionner, fidèle adaptation, d'un roman difficilement adaptable.. Le film, comme le livre, est une belle critique, de la télé-réalité, et de la société elle-même. Certes, le message du film est moins fort que celui du livre, peut-être un peu plus édulcoré.. La violence du livre, elle aussi a été édulcorée, la violence est plus suggérée que montrée.. Un bon truc, car bon, le but n'était pas que le film soit un film gore.. Et au final c'est plutôt une réussite.. Pour le rythme, là par contre il y a un sérieux problème, sûrement le principal du film... Le début manque de rythme et c'est plutôt malheureux, car on aurait put espérer le contraire... De plus ce problème de rythme est réglé dès le début de l'entrainement des Hunger Games. Donc faut à demi pardonner...

Note : 3/5

3*/ La Réalisation : Décidemment quel film surprenant ! Encore une chose que l'on peut d'habitude reprocher aux grosses cylindrées américaines, quelques unes, et surtout les adaptations d'heroic fantasy, n'ont pas une réalisation très soignée... Harry Potter 4 et 5.. A la croisée des Mondes, Twilight 2,4 etc. Et bien ce n'est pas une chose que l'on peut reprocher à HG, Ross réalise un excellent film, avec sa touche perso', la touche que nous avions aimé dans Pleasantville.. Une caméra qui bouge un peu, une ambiance ''dirt'', franchemment j'accroche toujours autant au style du Monsieur... Et Hunger Games et une nouvelle fois une réussite.. On pourrait reprocher que la réal se banalise peut-être un peu trop par moment...

Note : 4.5/5

4*/ En Général : la technique... Bah oui, car là où on attendait Hunger Games c'était aussi ici, d'un point de vue technique... Et bien s'il y a une déception dans HG c'est bien de ce coté là, pourquoi ? Les effets spéciaux sont loin d'être une réussite et ceux dans beaucoup de plans, alors que la photographie est sublime, les cadrages subtiles, ça vous plombent des scènes.. [SPOILER INSIDE] Les Chiens à la fin [FIN DU SPOILER], des créatures numériques pas très réussies.. Bon par contre on ne pourra pas dire que l'arène est mal faite, ou encore la scène avec beaucoup de feu, est plutôt réussie.. Sinon du coté de la musique c'est une véritable réussite... Certes, on pourrat reprocher le manque d'un thème principal à la POTC, ou la HP, mais c'est devenu presque une habitude dans les productions américaines ces derniers temps..

Note : 3/5

Un gros film, vivement la suite (par F.Lawrence apparemment :))..

NOTE : 15,5/20

Bastien