Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Super 8
Détails du film sur InCiné

J. J.ABRAMS
(13-14)

Un film qui commence par me toucher très personnellement : le souvenir d'un ado à qui l'on offre une caméra, qui commence à scénariser et embaucher sa famille et ses potes pour mettre en scène ses délires horrifiques... le bon vieux temps... Une oeuvre avec un doux parfum de nostalgie, façon American graffiti version 80's, un petit quelque chose de Stand by me et d'Explorers en toile de fond car l'oeuvre va dériver tout d'abord en film catastrophe (étrange que le premier teaser ait été filmé différemment...) avant de se lancer dans un film de monstre façon The blob : une petite ville U.S. typique avec ses ados, sa populace, ses flics, ses drames, sa géographie et ses évènements. Le drame en question ajoute une certaine épaisseur à l'oeuvre, les personnages sont complexes, leurs relations également, et c'est pour cela qu'ils nous toucheront tout particulièrement. Le mystère se monte en plusieurs couches (l'accident, les cubes, le monstre) et conservera son optique de départ : l'extra-terrestre n'est pas un si mauvais bougre et le tout nous rappelera les oeuvres d'un certain J. Dante. Des effets monstrueux, un réalisateur qui change de registre visuellement, laissant ses plans à l'épaule pour travailler différemment ses scènes et se fondre divinement dans son sujet bien aidé par une succulente musique qui nous fait, elle aussi , remonter le temps façon J. Goldsmith ou J. Williams. Mais, par-delà toutes ses qualités, ça reste un "film de monstre" avec ses petits défauts, notamment une sérieuse baisse d'intéret sitôt le fin mot dévoilé et on met alors en doute la véritable originalité du projet ; par ailleurs il n'est pas innocent non plus de découvrir en détail la créature, comme il était de coutume de le faire à une certaine époque. On a l'impression de redevenir un ado découvrant la dernière production hollywoodienne à la mode, et ce n'est pas pour me déplaire.

 

La critique des internautes
 


NOTE : -/20

-