Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Cowboys & envahisseurs
Détails du film sur InCiné

Jon FAVREAU
(13-14)

L'une des principales raisons pour laquelle le western est un genre en décrépitude, délaissé par les studios pour cause de manque de rentabilité auprès du public, est certainement parce qu'il brasse toujours les mêmes thèmes et à beaucoup de mal à sortir de ses "codes" ancestraux. Par conséquent, l'idée de le booster en le couplant avec de la pure science fiction était aussi génial que... casse-gueule ! Alors voilà : si les extra-terrestres sont censés exister aujourd'hui, pourquoi pas il y a près de deux siècles ? Car il faut se souvenir que la SF est réellement née au début du 20ième siècle, c'est sans doute pour cela que ce concept parait... antinomique ; et pourtant... Pourtant ce crossover est aussi logique que formidablement digéré, et jamais on ne remettra en cause quoique ce soit dans le film (pas même la surprenante renaissance...). Ce serait même un "super crossover" : il y a bien le western pour cadre, avec tous les codes qu'il implique (l'étranger qui débarque en ville, le saloon, le shériff, le proprio terrien, la belle...etc), mais celui-ci est sublimé par une intrigue science-fictionnelle, à propos d'E.T. belliqueux, oubliant très justement de nous seriner sur une Nième invasion venue d'outre espace et nous proposant un thème moins rebattu, plus osé et beaucoup plus rare au cinéma (le fameux 4ème type, aperçu dans l'excellent Phénomènes paranormaux) ; et entre les deux genres il y a une fabuleuse intrigue qui sert de lien, peut-être la clé de la réussite de ce film d'ailleurs, façon "Jason Bourne". Mais il n'y aurait pas de bonne histoire sans bons personnages : le duo de choc Craig / Ford rempli amplement son contrat puisque campant des caractères résolument atypiques (pas de héros ici mais un propriétaire terrien qui fait sa loi et un hors-la-loi !), les seconds rôles ne sont jamais en reste et c'est pour cela que l'on s'y attache, permettant de trouver la juste émotion à la fin. Et puis les envahisseurs du titre ont été joliment travaillés : de par leur design déjà, sortant des sentiers battus et trouvant (enfin !) une véritable originalité magnifié par ces incroyables 3ème et 4ème bras si bien exploité par le scénario ; par ailleurs les effets spéciaux sont plutôt exceptionnels et se devaient de l'être au beau milieu d'un film de cowboys ! De même ces monstres ne sont pas là pour envahir (problème de traduction ?) mais bel et bien exploiter la planète, enjeu et clé du mystère on ne peut plus savoureuse. Ce film est donc une belle surprise que l'on aurait tort de bouder ou de juger sur des a priori : bien qu'écrit à plusieurs mains l'histoire se tient formidablement bien, coulant se source et filant à grande vitesse sans ne rien oublier (ou presque...), efficacement, avec originalité, une vraie violence (assez gore quand même...), surfant sur de nombreuses émotions et trouvailles ; la fin en elle-même est très osée bien que propre au concept du western, puisque le héros solitaire aura tout perdu pour sauver des inconnus qui le détestaient...