Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

 

BOX-OFFICE (du 19-21 avril 2013)

Rang
TITRE
Recettes
(M$)
Variation hebdo
Cumul (Millions de $)
Budget
1
Oblivion
37,1
New
37,1
120
2
42
17,7
- 36 %
53,8
40
3
Les croods
9,2
- 30 %
154,6
135
4
Scary movie 5
6,2
- 57 %
22,8
19,5
5
G.I. Joe : Conspiration
5,8
- 47 %
111,2
130

6

The place beyond the pines
4,9
+ 27 %
11,6
15
7
La chute de la Maison Blanche
4,5
- 38 %
88,8
70
8
Evil dead
4,1
- 57 %
48,5
17
9
Jurassic Park 3D
4,1
- 54 %
38,5
10

10

Le monde fantastique d'Oz
3,0
- 38 %
223,7
215
11
Tyler's Perry temptation
2,2
- 51 %
48,9
-

12

Home run
1,6
New
1,6
1,2

13

Filly Brown
1,5
New
1,5
2

14

Les âmes vagabondes
1,0
- 58 %
25,2
40

15

The call
0,9
- 55 %
50,1
13

16

The lords of Salem
0,6
New
0,6
1,5
17
Happiness therapy
0,5
+ 34 %
131,0
21

18

Arnaque à la carte
0,5
- 11 %

132,7

35

19

Trance
0,4
- 55 %
1,8
20

20

Sous surveillance
0,4
+ 43 %
1,0
-

-

Admission
0,3
- 61 %
17,5
13

-

Les Saphirs
0,3
+ 2 %
1,1
-

-

Jack le chasseur de géants
0,2
- 35 %
63,3
195

-

Spring breakers
0,1
- 73 %
13,8
2

 

Le voyage vers les hautes sphères chiffrées peut-il enfin commencer ? Oblivion avec T. Cruise & M. Freeman n'a apparemment pas la stature pour foudroyer le box office : même les G.I. Joe lui ont dicté sa conduite cette année (40,5 M$) et je n'évoque même pas les Oz et autres Croods... Le réalisateur de Tron : L'héritage n'a de toutes évidences pas bénéficié des échos d'une licence (son précédent film de SF ouvrant avec 44 M$) et Cruise ne s'est pas totalement remis de sa petite traversée du désert (hors mis les Mission : impossible, aucun film au-dessus des 100 millions depuis 8 ans) : il n'avait pourtant pas fait mieux depuis Mission : impossible 3 (47,7 M$) mais ne pourra atteindre les sommets d'une Guerre des mondes (64,9 M$), laissant seulement dans son rétroviseur de star le déjà vieillissant Minority report qui n'encaissait que 35,6 millions il y a plus de 10 ans (soit plus de 49 briques d'aujourd'hui) ; il n'y a plus qu'à espérer un pas trop mauvais bouche-à-oreille avant l'arrivée imminente de Iron man 3 dont les 100 millions sur le week-end sont pour ainsi dire acquis. Au fait : 100 % des films de la cuvée 2012, 2011 ou 2010 ayant débuté à 38 M$ ont atteint les 100 millions en bout de course ! Pas de surprise non plus en ce qui concerne les films en continuation si ce n'est que 42 de B. Helgeland avec H. Ford s'offre un joli second tour de circuit : Le stratège, après un début bien moindre, ne pouvait faire mieux (- 38 %) et, dans les mêmes conditions, The rookie parvenait à faire le break grâce à une chute de 27 % mais un total de seulement 35 millions : 42 n'enrichira pas ses producteurs mais pourrait très bien se voir quasiment remboursé aux USA puisque le film avec B. Pitt n'affichait au final que 75,6 M$. Toujours figé sur les 3 premières marches du podiums, Les Croods co-réalisé par C. Sanders passe sous la barre des 10 millions de recette sur 3 journées : Dragons avait tenu 2 week-ends supplémentaires au-dessus de ce seuil alors que Les mondes de Ralph ne faisait pas mieux, se prenant la rentrée scolaire dans les gencives ; ce dernier affichait alors 158,2 M$ pour moins de 7 millions de recette sur 3 jours.

Inutile de pleurer sur le sort de Scary movie 5 de M. D. Lee avec C. Sheen et H. Locklear : celui-ci est déjà scellé depuis fort longtemps ; Haunted house égarait 55 % de spectateurs il y a quelques mois, soit plus ou moins la même punition infligée à Scary movie 2 (mais pour 53 M$ de recettes) et à peine moins que Scary movie 4 mais pour 67,5 millions enregistrés. Scaring. G.I. Joe : Conspiration de J. M. Chu avec C. Tatum, D. Johnson et B. Willis s'est vite régularisé en terme de chutes depuis 3 week-ends (un poil en dessous des 50 %) mais il est clair que les 150 millions de billets verts obtenus par G.I. Joe sont aujourd'hui une douce utopie ; le côté positif restant que ce premier tome n'atteignait que 0,86 de ratio"recettes US / budget", soit le même que sa séquelle bien avant sa fin de carrière, et que son parcours international sera plus élevée mais avec un investissement moindre. The place beyond the pines avec R. Gosling & B. Cooper grimpe encore plus haut et n'en a pas fini avec le public américain, faisant un nouveau bond en avant depuis son ex-10ème position : avec le peu de sortie à venir, les chutes prononcées des films en continuation, on pourrait encore en parler sérieusement dans les semaines à venir. La chute de la Maison Blanche de A. Fuqua aura rudement bien tenu la distance et deviendra le plus gros succès de G. Butler depuis 300... le nouveau B. Willis aura mis du temps à naitre ? Qui a parlé de 100 millions ?? Evil dead a un week-end de retard par rapport à Mama qui avait eu la joie de satisfaire pour 48,9 M$ en 2 week-ends. Jurassic Park 3D poursuit sa descente mais grappille de la rentabilité ; what else ? Le monde fantastique d'Oz de S. Raimi avec J. Franco, M. Williams et R. Weisz se retire en douceur.

Ils ne sont plus tentés : Tyler's Perry temptation de T. Perry avec V. Williams.

Et ça bouge en-dessous : tout d'abord avec le débarquement en petite pompe de Home run, film sur le baseball dont on se demande bien ce qu'il vient faire ici, à quelques coudée du successful 42... hors mis se rentabiliser illico presto ? Le problème est le même pour Filly Brown, avec le désavantage d'un budget "plus" ample : c'est un drame musical avec quelques noms oublié (E. J. Olmos, L.D. Phillips), co-réalisé par le fils de Edward James. The lords of Salem de R. Zombie ne fait pas non plus grande impression : même problématique que le film sus-cité mais avec le handicap d'une 1ère sortie en very limited pour le roi de la série B trash ; La maison des 1 000 corps avait été un tout petit peu mieux gâté en terme de copie et ramenait pas moins de 3,5 M$ à la maison. Suite avec The call de B. Anderson avec H. Berry et Les âmes vagabondes de A. Niccol avec S. Ronan et D. Kruger (Lord of war = 24,1 M$) ; à la peine. Happiness therapy de D. O. Russell avec B. Cooper, J. Lawrence et R. De Niro, est encore en plein bonheur même après 23 week-end de compèt'. Arnaque à la carte de S. Gordon avec J. Bateman et M. McCarthy s'estompe doucement alors que Sous surveillance de et avec R. Redford et S. LaBeouf, S. Sarandon, S. Tucci, N. Nolte, C. Cooper prend du galon et un 1er million ; Trance de D. Boyle effectue ce que l'on appelle communément un "very bad trip...

Ils ne brillent plus : Admission de P. Weitz avec T. Fey et P. Rudd, Spring breakers de H. Korine avec J. Franco, Jack le chasseur de géants de B. Singer avec E. McGregor et S. Tucci et Les saphirs.

Renoir affiche un total de 658 000 $ de recettes ! Dans la maison (Ozon) = 31 441 $ dans 3 salles !