Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

G.I. Joe : le réveil du cobra

Steven SOMMERS
(12)

Bases secrètes pour les bad guys et les G.I. Joe, technologie de SF improbable, action à tout-va : on se croirait sur un plateau de jeu en live ! Mais c'est moins le fond du scénario, simplet mais efficace, qui est intéressant dans ce film (le méchant veut le contrôle du monde ; il y a des petits airs de OO7) que l'impression qu'il donne... comme une espèce de renouveau du film de... super-héros ! Et oui : un groupe de X-men, d'Avengers en quelque sorte !!! Les micro-intrigues sont tout à fait dignes d'intéret et explorent les origines de nos héros, permettant au scénario de s'extirper d'un certain plan-plan ennuyeux, la technologie devient vite envahissante (et on se plaint !), la méchante est carrément passionnante et l'histoire rebondissante ; jusqu'en son terme ! Pour une fois les méchants ne sont pas de simples pions scénaristiques, on a même l'impression que ce sont réellement les plus forts dès le début, la situation se dégradant pour nos héros, et les twists très nombreux sont carrément sympatoches (mêmes chez les méchants, on n'est sur de rien !). C'est un bon scénar dont il ne faut rien attendre de plus et c'est d'autant plus dommage qu'il parait avoir été écrit un peu vite, qu'il aurait mérité d'être fouillé, peut-être même que l'on laisse quelques idées de côté... Par contre le film pêche sur le plan visuel (la poursuite parienne est franchement laide !), vraiment baclé ; peut-être que leur trop grand nombre n'y est pas étranger. Même si on termine par un festival à la Star wars !!! Le visuel aurait donc mérité lui aussi d'être affiné, élagué (moins en quantité, plus en qualité). Un divertissement comme on les aime.