Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

The ghost writer (R. Polanski) = 1 004 743 entrées France !!!

BOX-OFFICE (du 28 avril au 4 mai 2010)
Rang

TITRE

Entrées
Variation hebdo
Cumul (Millions)
Budget
Nbre de salles
1
Iron man 2
1 216 000
New
1,216
- M$
722
2
Camping 2
986 000
- 27 %
2,343
23,1 M€
781
3
Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
257 000
- 20 %
1,221
31,3 M€
636
4
Comme les cinq doigts de la main
230 000
New
0,230
8,9 M€
277
5
Mammuth
207 000
+ 3 %
0,407
2,5 M€
232
6
Kick ass
185 000
- 36 %
0,477
30 M$
370
7
L'arnacoeur
170 000
- 7 %
3,307
8,7 M€
443
8
Alice au pays des merveilles
155 000
- 34 %
4,185
200 M$
744
9
Dragons
153 000
- 34 %
1,954
165 M$
521
10
Le choc des titans
129 000
- 43 %
1,775
125 M$
468
11
Green zone
118 000
- 32 %
0,637
100 M$
385
12
Tout ce qui brille
82 000
- 16 %
1,256
6,6 M€
253
13
Les invités de mon père
53 000
- 11 %
0,702
6 M€
227
14
Greenberg
37 000
New
0,040
8,9 M€
29
15
Remember me
35 000
- 43 %
0,447
- M$
165
16
La rafle
33 000
- 22 %
2,797
20 M€
256
17
La comtesse
31 000
- 28 %
0,075
5,7 M€
93
18
Nanny McPhee et le Big-Bang
29 000
- 37 %
0,463
20 M€
215
19
Solutions locales pour un désordre global
23 000
+ 43 %
0,101
1,1 M€
85
20
Life during wartime
22 000
New
0,022
- M$
31
-
Le chasseur de primes
22 000
- 62 %
0,227
40 M$
85
-
New York, I love you
19 000
- 16 %
0,081
14,7 M$
49
-
L'immortel
18 000
- 52 %
1,120
20 M€
210
-
Ajami
15 000
- 27 %
0,116
- M$
75
-
8 fois debout
14 000
- 26 %
0,069
- M$
58

Iron man aime le muguet et la pluie ; ou peut-être le contraire. Vous attendiez-vous à un raz-de-marée tel celui qui se prépare aux USA ? Non, évidemment ; alors on se console comme on peut : Iron man 2 de J. Favreau aura le mérite d'effectuer une bien meilleure semaine que Iron man (866 000 milliardaires) et viendra à bout des 2 040 000 entrées de ce dernier en l'espace de 3 semaines ; peut-il pousser notre plaisir au-delà des 3 millions de fans, et devenir le 9ème film de super-héros de l'histoire à franchir ce cap ? La réponse dès la semaine prochaine. Il n'y a que dans la piscine qu'on plonge au camping : Camping 2 profite d'un très gros week-end pour améliorer sa presque décevante sortie en s'approchant encore du million de spectateurs hebdo ; je ne le vois pourtant toujours pas monter beaucoup plus haut que 3,5 millions de campeurs ; et certains diront que c'est encore et au moins 3 millions de trop ! Il aura donc fallut 3 semaines (et quelques jours...) aux Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec de L. Besson pour venir à bout de la seule 1ère semaine de Arthur et la vengeance de Maltazard (1 213 000 tickets) ; avec un tel budget, le producteur Besson devait espérer 2 millions de plus ; si son 3ème "Arthur" se plante, ce sera une année noire pour Luc (7 sorties, 7 échecs...).
Mine de rien, Comme les cinq doigts de la main, film policier d'A. Arcady avec P. Bruel et V. Elbaz, est un petit évènement pour son auteur. Le réalisateur tient sans doute son plus gros succès depuis maintenant 20 ans, soit juste avant cette époque bénite où, à chacun de ses films, ils étaient au moins un million de spectateurs à y assister... c'était les années 80 et, depuis Pour Sacha, aucun de ses films n'a su dépasser les 500 000 entrées. Le film avait créé l'évènement la semaine dernière, en contre-programmation de Camping 2 ; et bien voilà son avènement : sublimissime bouche-à-oreille (+ 2 crans !) pour Mammuth du duo Kervern / Délépine ; il ne sera peut-être pas si délicat de se rapprocher du million de spectateurs... et nos amis du Groland devrait pouvoir vendre encore quelques bonnes poignées d'autocollants supplémentaires ! Même son de cloche qu'aux USA : Kick ass de M. Vaughn n'aura pas connu en France la carrière envisagée ; au bout de 2 semaines on reste encore loin des pourtant guère fameux scores de Watchmen (545 000 entrées) ; si qualité et succès rimait, ce film serait déjà millionnaire... plusieurs fois. L'arnacoeur ne se contente pas de digèrer son succès surprise : le film ne chute pour ainsi dire pas cette semaine et remonte même d'une position !!! Alice ne tremble plus : Alice au pays des merveilles de T. Burton restera donc le plus gros succès de l'année en France et devrait encore pouvoir le rester quelques temps... jusqu'à Robin des bois ? Prince of Persia ? Bof... Dragons entame son atterissage post-vacances ; tout dans la douceur. Le choc des titans de L. Leterrier ne dépassera jamais les 2 millions de Titans.
Eblouis par l'armure ils sont : Green zone de P. Greengrass avec M. Damon et Tout ce qui brille.
Les invités de mon père perd sa place réglementaire. La fin du box office hebdo est particulièrement anémique : pourtant Ben Stiller tente de relèver le niveau grâce à l'excellente moyenne / copie de sa comédie indépendante Greenberg de N. Baumbach (Les Berkman se séparent = 24 000 / 82 000) ; le film devrait pouvoir aller un peu plus haut. Suite sans grand commentaire pour Remember me, La rafle, La comtesse de et avec Julie Delpy, Nanny McPhee et le Big-Bang. Solutions locales pour un désordre global, le docu de C. Serreau, vient nous rendre une dernière visite de coutoisie. Life during wartime est une comédie dramatique américaine de T. Solondz ; ce n'est pas encore cette fois que cet éminent auteur américain dépassera les 60 000 entrées sur le sol français...
Super-pas-héroïques : Le chasseur de primes d'A. Tennant avec G. Butler et J. Aniston, L'immortel, thriller de R. Berry avec J. Reno et K. Merad, New York, I love you de M. Nair, F. Akin, S. Kapur, A. Hughes et B. Ratner, Ajami et 8 fois debout, une comédie avec J. Gayet et D. Podalydès.

La part de marché des films français sur le Top 20 (et plus si affinités...) est de 49,63 % (- 13,4 points !!!) cette semaine.