Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Vendredi 13

Sean S. CUNNINGHAM
(13-14)

Ne contestons pas l’impact historique de ce film : la (re) naissance du slasher gore (Bava l’avait inventé en moins visuel et Carpenter en plus angoissant). et la plus longue série (Bond excepté) du cinéma –la plus mauvaise ?- ; une date ! Mais en s’y penchant un peu, l’histoire de ce premier opus est très intéressante, c’est une légende urbaine transposée à la campagne, où le véritable coupable ne se dévoilera qu’à la fin, à la surprise générale, ses motivations restant logiques (et non pas paradoxalement puritaine comme dans ses suites) et les effusions de sang des moments toujours aussi intenses. La peur se fait également une grande place, à ce titre le final en a traumatisé plus d’un… Oublions la suite et replongeons dans cet univers terrifiant.

S.S. Cunningham est également le réalisateur de "M.A.L.".