Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Transformers : The last knight
Budget = 217 M$
BOX OFFICE France = 2 526 / 274 792 - 811 000 - 1 423 000 entrées
BOX OFFICE USA = 44,7 / 130,2 M$
BOX OFFICE Monde = 605,4 M$
 

Et dire que je trouvais la 1ère scène du Roi Arthur ridicule et grossière... Ce nouveau Transformers fait à peu près le contraire : car au final la 1ère séquence n'est pas si mal à la vue du reste du métrage, expliquant de manière presque convaincante la mythologie des dragons. Grotesque sera la suite. Indécemment souligné, hocquetant comme un film de Bay au pire de sa forme, monté à la hache, filmé de façon si frénétique et gerbante que le 1er tome paraîtrait être à peu près lisible. L'alignement hyper bordélique des scènes de ce film est quasiment indigne d'un professionnel et sans doute destiné à masquer l'inconséquence de l'histoire et l'inconsistance du scénario. Car au fond jamais ce même scénario n'ira vraiment chercher à s'amuser intelligemment avec l'Histoire pas plus qu'il n'approfondira le mythe des "Transformers". De toutes façons, pour réécrire l'histoire à la lumière de la SF, il faudrait un minimum de talent. Actioner bas du plafond, souligné par un humour navrant autant que des dialogues inutilement vulgaires et certainement pisseux, film dont le débit est aussi assommant qu'il peine à masquer un vide intersidéral et un manque de substance inquiétant. Ca part dans tous les sens 2 heures 30 durant -les FX sauvent le peut qu'il y a à sauver- et pour autant le film n'avance strictement rien : l'enchaînement de scènes éclair n'a d'égal que la rapidité avec laquelle le pauvre Optimus passe dans le camp adverse ; et l'impression d'assister à un vieux clip du début de l'air MTV ne nous lâchera pas. Finalement nous assistons encore et toujours au même film (un sceptre caché sur Terre, une méchante -totalement effacée- qui souhaite s'en emparer pour détruire l'espèce humaine et qui, en conclusion, échouera) et il n'y a pas grand chose qui différencie celui-ci d'un épisode quelconque des "Power rangers" de mon enfance... Même les poursuites autos sont ratées ; c'est dire... Quant à la dernière scène...

NOTE : 5 / 20

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-