Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Bumblebee
Travis KNIGHT
Budget = 135 M$
BOX OFFICE France = 1 257 / 109 490 - 576 000 - (1 121 000) entrées
BOX OFFICE USA = 21,7 / (127,2) M$
BOX OFFICE Monde = (468,0) M$
 

Bumblebee, le biopic.
On pourra, avec ce film, difficilement faire beaucoup plus basique : les méchants robots embêtent les gentils robots sur leur planète respective, alors tout ce petit monde vient squatter notre planète bleue. Bumblebee débarque donc sur Terre, se fait canarder par les méchants soldats, puis adopter comme un petit toutou par une gentille ado (mécano) qui a forcément perdu un membre de sa famille. Alors les méchants Decepticons s'associent avec les méchants soldats pour traquer les deux gentils amis. C'est clair ?
Ici chaque scène semble couler de source, reniflant une vraie paresse scénaristique et un manque d'ambition et d'envie de renouveau, mais à un niveau absolument critique, transpirant les bons sentiments et l'écriture destinée au plus jeunes de nos ados / enfants. Le film ne s'embarrassera jamais d'aucune espèce de subtilité : ces militaires qui n'avaient pas vu venir la méchanceté des Decepticons (il y a des claques qui se perdent !), la façon dont l'armée localise Bumblebee (le scénariste était dans une impasse ?), les fameux et insupportables "Tu ne bouges pas" (sic !!!!) utilisés à deux reprises dans le film ; sans même évoquer l'intrusion dans la base militaire (à donner des sueurs froides à Donald !) ni du tant attendu plongeon final, absolument inutile par ailleurs. ll n'y a pas un pan de scénario qui ne tienne la route : les militaires sont profondément idiots, la love story est profondément pesante, l'humour est profondément infantile ; et c'est absolument tout ce que l'on trouve de profond dans le scénario. Et ce n'est pas la réalisation empôtée qui peut sauver les meubles..
Je sauverais une bande son terriblement nostalgique et sa fine utilité, des SPFX déjà vus mais vraiment efficaces, la scène de carambolage raté -très drôle pour le coup-et les clins d'oeil d'époque (multiples au génialissime Breakfast club).
125 M$ pour ressembler à s'y méprendre à des daubes comme AXL ou encore Monster cars, et se borner à copier-coller leurs scénarios...

NOTE : 4 / 20

Voir la saga Transformers

Voir : Fiche "Transformers"
La critique des internautes
 

 

NOTE : - / 20

-