Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Le roi Arthur : Le légende d'Excalibur
Budget = 175 M$
BOX OFFICE France = 1 403 / 60 516 - 363 000 - (786 000) entrées
BOX OFFICE USA = 15,4 / 39,2 M$
BOX OFFICE Monde = (148,7) M$
 

Une première scène qui assome tant par son gigantisme que son aveu d'impuissance : impuissance à relire une légende sans la passer à la moulinette numérique et par de beaux effets embarrassants... Les toutes premières minutes sont également caractéristiques de l'ensemble du film : difficile d'échapper à l'impression de regarder un long trailer bordélique pour un film dont on ne sait trop de quoi il parle ni où il veut aller. Alors certes, Ritchie prend le dessus en boostant la légende, certes les FX tape-à-l'oeil nous embarquent, mais impossible de ne pas voir que tout ce beau monde se tortille pour pas grand chose : un film qui parait bricolé, tentant de masquer une vraie linéarité et de vilains faux-semblants. Le scénario est branlant et tourne vite à l'esbrouffe pour combler les vides (le risible passage par les Dark Lands), guère aidé par des dialogues idiots, un montage hyper elliptique et achronologique infantilisant et posant bien malgré lui de drôles de questions (Pourquoi le mage ne lutte-elle pas seule contre le roi, vu ses pouvoirs ?). Il aurait mérité d'être épuré, d'aller droit au but, avec la même énergie et la même modernité (le roi usurpateur et magicien, un Arthur christique, un sens du mythe revisité...) ; peut-être en plus sobre. Visuellement beau, musicalement éclatant, richement doté mais... il est parfois difficile de ne pas penser à un certain In the name of the king...

NOTE : 6-7 / 20

La critique des internautes
 

 

NOTE : - /20

-