Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

The thing
Détails du film sur InCiné

Matthijs VAN HEIJNINGEN Jr
(8-9)

Appelons un chat, un chat : ce film est un pur mais peu sincère remake du film de Carpenter, pas un reboot puisqu'on en retrouve toute la trame scénaristique, pas un véritable préquel puisqu'il n'y a que la date pour le démarquer de son prédécesseur. Bien sûr l'histoire se situe en 1982, reprenant la mission des scientifiques norvégiens arrivée avant les évènements que l'on connait, et suivant gentillement les traces de son homonyme (puisque le titre est le seul à avouer tout haut ce que le scénariste pense tout bas...) : il n'y a que la découverte du vaisseau qui puisse nous transporter effectivement quelques jours plus tôt. Si les prémisses sont donc très légèrement différentes, exposant la chose dès le début (en lieu et place de l'homme congelé que la nouvelle mission découvrira plus tard) le film suivra par la suite toutes les traces d'une oeuvre que tout bon fan de SF connait sur le bout des doigts : un jeu du chat et de la souris où personne ne sait qui est le chat, créant ainsi le suspens. Le film se situe plus sous un angle scientifique, explicatif, donnant ainsi des réponses très justement absentes du 1er film, créant ce mystère qui lui conférait toute sa splendeur ; ici on roule à découvert et les explications débarquent avant le spectacle, spectacle qui ne nous offrira pas la merveilleuse angoisse originelle ni suffisamment d'effets, passés tristement de l'animatronic au numérique. Alors ce The thnig n'est pas mauvais en soit, un peu faible malgré son pitch excitant, mais il se mord la queue à ne savoir comment et quand reprendre cette histoire, à trouver son propre chemin ou à clamer ouvertement son statut de remake ; le final est par ailleurs peu convaincant en laissant courir ces quelques survivants.

 

La critique des internautes