Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

La chose d'un autre monde

Christian NYBY
(13-14)

Le fabuleux original du merveilleux remake... Sitôt la sublimissime musique d'ambiance entonée, voilà le fan qui se réveille et se retrouve immédiatement ! La mission au Pôle Nord peut débutée, le cadre nous permettant un dépaysement total (adieu la campagne américaine !) et ôte à merveille tous nos repères. Et puis les acteurs sortent du lot, campant parfaitement des personnages très forts auxquels ont s'identifiera. Mais la somptueuse force de cette oeuvre est assurément son scénario : la trame se dévoile petit à petit, laissant planer un suspens hautement excitant pour un film vraiment animé, mystérieux et d'une grande intelligence dans son traitement dual du problème : le scientifique -qui ne semble pourtant pas être le héros- qui cherche la connaissance, et le militaire -à qui le film donne entièrement raison- qui veut défendre la race humaine ; voilà qui soulève effectivement nombre de questions (film militariste de droite ?)... Et puis la chasse commence, sans que l'on sache vraiment qui est le chasseur et le chassé, le scénario avançant et se refermant comme un étau, sans que l'on puisse l'arréter : les hommes sont pris au piège et l'E.T. s'avèrera être une véritable machine de guerre virtuellement indestructible ; une "chose" par ailleurs tout à fait crédible et qui tranche avec les "monstres" farfelus que l'on verra bientôt défilé sur les écrans américains... Une oeuvre très moderne dans son traitement, qui n'a pas vielli et certainement rien perdu de son intensité : le modèle (en 1951 !!!) d'un genre à part entière qui nous prouve que son remake est réellement d'une grande intelligence.