Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

BOX-OFFICE (du 08 au 14 mai 2013)
Rang

TITRE

Entrées
Variation hebdo
Cumul (Millions)
Budget
Nbre de copies
Moy / Copie
1
Iron man 3

657 000

- 35 %

3,733

200 M$
740
887
2
Les profs

517 000

- 12 %

3,025

11,8 M€
605
854
3
Les Croods
239 000
- 28 %

2,124

135 M$
661
361
4
Les gamins

223 000

- 17 %

1,362

9,5 M€
606
368
5
La cage dorée

202 000

- 17 %

0,735

7 M€
322
628
6
Sous surveillance

181 000

New

0,181

- M$
240
759
7
Mud

161 000

- 17 %

0,355

- M$
239
665
8
Trance

124 000

New

0,124

- M£
195
637

9

L'écume des jours

121 000

- 42 %

0,722

21 M€
502
240
10
Infiltré

110 000

New

0,110

35 M$
118
930
11
Mohamed Dubois

107 000

- 42 %

0,292

4 M€
272
392
12
Evil dead

105 000

- 39 %

0,276

17 M$
177
599

13

Hotel Normandy

77 000

New

0,077

6,5 M€
268
287
14
Upside down

76 000

- 46 %

0,216

60 M$
225
338
15
The hit girls

71 000

New

0,071

17 M$
165
432
16
Jurassic Park 3D

61 000

- 47 %

0,176

10 M$
176
345

17

Hannah Arendt

55 000

- 15 %

0,207

- M$
98
560
18
Cheba Louisa

54 000

New

0,054

3,8 M€
154
353
19
La fleur de l'âge

49 000

- 35 %

0,139

3,1 M€
160
308
20
Oblivion

46 000

- 54 %

1,293

120 M$
413
210
-
Stoker

33 000

- 41 %

0,090

12 M$
50
664
-
Tad l'explorateur : à la recherche de la cité perdue

28 000

- 36 %

0,256

5 M€
358
79
-
The grandmaster

20 000

- 47 %

0,322

- M$
166
122

-

Parker

13 000

- 60 %

0,253

30 M$
42
308
-
Les âmes vagabondes

9 000

- 74 %

0,395

40 M$
177
52
-
Denis

4 000

- 91 %

0,048

5 M€
138
30

 

Après la"vague de fer", le box office perd des couleurs. Iron man 3 termine sa 3ème semaine au sommet sachant que dès la semaine prochaine Gatsby viendra lui ravir son titre et tout espoir d'égaler les 28 jours de pôle position de Django : par contre la lutte sera serrer pour la pôle position 2013. Les prédécesseurs de tête de fer étant à présent bien loin, il lui suffit de regarder du côté des Avengers pour reprendre franchement confiance : ce dernier perdait 64 % de ses entrées, pour une poignée de jours à hauteur de 399 000 têtes et un cumul de 3 541 000 marveliens. La lutte sera donc rude et les scores des deux films sans doute plus comparables que prévu : la fin des vacances étant amortie par les nombreux jours fériés et une absence de concurrence indécente. Le plus gros succès français de l'année continue de caracoler en seconde position : Les profs de P. F. Martin-Laval voient les 3 millions d'élèves ampplement dépassé grâce à une semaine exceptionnelle ; 4 millions me paraissent quand même trop ambitieux. Les Croods, co-réalisé par C. Sanders, surclasse donc Boule et Bill sur l'année et les 2 317 000 entrées de Dragons se feront sur la longueur et en l'absence totale de concurrence : ce film avait dépassé les 2 millions en 6 semaines (contre 5 ici), mais ses entrées hebdos étaient encore bien moindre (153 000 dresseurs).

Les gamins est une comédie avec A. Chabat et S. Kiberlain et un film toujours millionnaire... rien d'autre à déblatérer. La cage doré, à force d'insister, se dirige paisiblement vers son million de fans inattendus : le sujet à la fois dans l'air du temps mais traité originallement semble avoir poussé les spectateurs dans les salles ; la qualité faisant le reste. Pour ce qui concernent les nouveautés, les américains et autres anglais sont une fois de plus au-dessus de leurs concurrents locaux : des noms prestigieux (Redford, Boyle) et d'autres qui rameutent les foules (The Rock) d'un côté, de l'autre une absence de promotion flagrante et une casting qui laisse de glace (Hotel Normandy). Ce sera donc Sous surveillance de et en plus avec R. Redford et S. LaBeouf qui prend l'avantage, fort de ses copies et des raisons sus-nommées. Après un incompréhensible non distribution de son avant dernier film The conspirator (le petit succès de Lincoln le confirmant), le grand monsieur fait aussi bien qu'avec Lions et agneaux en terme d'entrées (190 000) et en terme de moyenne par copie (487) mais n'est toujours pas à même de réitérer les scores de L'homme qui murmurait l'oreille des chevaux = 512 000 amoureux des chevaux. Pas de quoi en faire un millionnaire non plus. Mud avec M. McConaughey entame un second tour de piste : l'auteur de Take Shelter a déjà battu son propre record (201 000 entrées) et l'acteur a fait de même avec ses 5 dernières prestations (Killer Joe, Paperboy, Magic Mike, La défense Lincoln et Hanté par ses ex). Rarement réalisateur n'aura été aussi régulier : 127 heures trouvait 205 000 spectateurs à sa mesure, Slumdog millionaire en débauchait 208 000 alors que Sunshine s'en gardait 200 000 (189 000 pour Trainspotting) ! Inutile de dire que les scores hebdos de Trance, thriller anglais de D. Boyle avec J. McAvoy, V. Cassel et R. Dawson, sont une vilaine surprise, et seul son final est sujet à discution : les films sus-nommés ayant atteris entre 350 000 et 2 709 000 entrées, on devrait donc rester sagement sous les 300 000 ravers. L'écume des jours de M. Gondry avec R. Duris, A. Tautou et G. Elmaleh fait toujours parti des films qui chutent le plus hebdomadairement. Infiltré est un thriller avec D. Johnson et S. Sarandon qui ne pouvait être à la hauteur de G.I. Joe, évidemment, mais enterre sans mal la comédie française du dessous, pourtant distribué sur 2 fois plus de copies ; anecdotique pour cause de faible distribution.

Sans surveillance : Mohamed Dubois est une comédie avec E. Judor, Evil dead et Upside down avec K. Dunst et J. Sturgess.

Hotel Normandy est une comédie dramatique de C. Nemes avec H. Noguerra et E. Elmosnino et un film qui vient nous rappeler que l'auteur est sorti de son trou avec La tour Montparnasse infernale (plus de 2 millions d'entrées), après un quart de siècle de bides en tout genre, pour finalement y retourner doucement après l'échec de la suite de Espace détente. The hit girls est un film musical a capela qui m'a vraiment donné envie de chanter : avec A. Kendrick et E. Banks. Le récent et seul film musical de l'année n'ayant déjà pas fait ses preuves -Les misérables = 128 000 miséreux- l'année ne semble pas partie pour être "enchantée" ; on se rassure en se disant que Rock forever avec Tom Cruise n'avait rameuté que 55 000 spectateurs. Cheba Louisa est une comédie avec R. Brakni et I. Carré. Suite avec : Jurassic Park 3D de Spielberg, Oblivion avec T. Cruise La fleur de l'âge, comédie avec P. Arditi, J. Ferrier et J-P. Marielle et Hannah Arendt biopic de M. Von Trotta.

Sous les radars : Tad l'explorateur : à la recherche de la cité perdue, Les âmes vagabondes de A. Niccol avec S. Ronan et D. Kruger, The grandmaster de W. Kar-Wai avec T. Leung et Z. Zhang, Stoker est un thriller de P. Chan-Wook avec M. Wasikowska et N. Kidman, Denis avec F. Eboué et J-P. Rouve, et Parker de T. Hackford avec J. Statham et J. Lopez : Le flingueur sortait également du Top 20 en 4ème semaine = 256 000 entrées.

La part de marché des films français sur le Top 20 (et plus si affinités...) est de 40,50 % (- 0,1 points) cette semaine.