Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Robocop 3

Fred DEKKER
(10-11)

Les critiques n'ont-elles pas été un peu dure avec ce film ? Insécurité, journaux alarmistes, main-mise des grosses firmes, un robot parfois trop humain = on reprend donc exactement les mêmes et on recommence. Et pourtant, non : ce film n'est pas mauvais ! Les pauvres rebelles qui se révoltent contre la toute puissance d'un conglomérat à même de pouvoir dominer les forces gouvernementales de la police (la parfaite anti-thèse du socialisme !), des terroristes très proches de nos maquisards qui affronte l'autorité qu'ils réprouvent ; si ce film n'a pas la noirceur et la violence des premiers opus (mais les rebondissements, morts et autres suiccides nous laisseront un pied dans le même univers), il continue de coller à une certaine actualité, restant scénaristiquement équilibré (humour, bastons) et se démarquant -en bien ou en mal, c'est selon- du reste de la saga par inspiration nipponne, avec son méchant malencontreusement sous-exploité et son jet ouvrant de nouvelles possibilités. C'est moins bien fait, largement moins maitrisé, moins sombre et ses pseudo-punks sortis tout droit d'une série Z des 80's n'avaient rien à faire ici, mais de là à cracher sur le film....


F. Dekker est aussi l'auteur de La nuit des sangsues.