Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Predator
Budget = 15 M$
BOX OFFICE France = 1 581 / ? 000 - ? 000 - 1 481 000 entrées
BOX OFFICE USA = 12 / 59,7 M$
BOX OFFICE Monde = 98,3 M$
 

Film d'action assez écervelé mais tout simplement et purement visuel, rudement efficient. Sur un principe pas si éloigné de celui de New York 1997 (sorti 6 ans plus tôt) : une grosse ponte est tombée derrière les lignes ennemies, il faut aller le chercher puis se sortir du bourbier ambiant. Snake est remplacé par une équipe de mercenaires, les guerriers du futur par un super-Alien. On retrouve ici tous les ingrédients de la série B mis à la sauce hollywoodienne : des FX radicaux et massivement gore, un alien foudroyant d'originalité, de superbes combats ; sur le fond une mixtape entre le film d'aventure et le film d'horreur avec un ennemi / une menace invisible particulièrement excitante, une réalisation aérienne et plutôt efficace (les soldats tout-puissants filmés plus facilement en contre-plongée) ; sauf, étonnamment, lors des scènes plus explosives : faites de vulgaires plans de coupe, filmées de trop près et avec certains gros ratés -l'introduction de l'élément féminin, par exemple-, presque maladroites, même sur la fin. Sans tout cela il faut bien dire que l'on s’ennuierait ferme dans cette course poursuite au décor unique (aux superbes images), mal aidée de dialogues bas du plafond pour faire genre "on est des mercenaires, on a des gros bras et une grosse...", des puntchlines d'époque (drôles parfois et même mémorables pour certaines) pour des soldats qui passent leur temps à chercher qui a la plus grosse ; avec des personnages qui sonnent terriblement creux, leur personnalité / leur passé étant complètement occulté. La partition de Silvestri est d'ailleurs à l'image du film : efficace mais jamais géniale.

NOTE : 13-14 / 20

Voir : Predator 2 - Predators - The predator & la saga Alien Vs Predator
La critique des internautes
 

 

NOTE : - /20

-