Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Freddy sort de la nuit

Wes CRAVEN
(5)

L’intro en forme de rêve contribue à détruire le réalisme nécessaire à l’œuvre. Les éléments fantastiques sont trop voyant, il y a répétition dans la dramaturgie, tout est chronométré, trop filmique. Le mythe du croque-mitaine aurait dû être mis en avant. Le thème de l’enfant possédé ralenti l’action et la fin nous ramène au n° 6… ridicule ! La photo est bonne, très doc, mais la continuité pas respectée (exprès ?). La réalisation est correcte (les gros plans intelligemment utilisés). Bonne musique très Goldenthal.