Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Ca
Andy MUSCHIETTI
Budget = 35 M$
BOX OFFICE France = 2 016 / 190 585 / 909 000 - (2 223 000) entrées
BOX OFFICE USA = 123,4 / (327,4) M$
BOX OFFICE Monde = (694,2) M$
 

Les enfants et leurs peurs, manifestations des traumatismes qu'ils ont subit. Si le scénario a une forte tendance à n'être qu'un catalogue de scènes horrifiques, violentes, originales et globalement réussies, si on sent que, malgré un bon développement de l'intrigue, on a extrait du livre originel sa substantifique moëlle cinématographique (les scènes chocs) en dépit d'une matière plus "grise", le film se défend largement sur le terrain encombré du film d'horreur. L'autre défaut de cette adaptation, à mon sens, est d'avoir conservé ce côté nostalgique très 80's du bouquin : choix stratégique payant en salles (voir les chiffres allucinants ci-dessus) mais beaucoup moins probant artistiquement parlant. En marchant sur les plate-bandes d'un autre succès du moment ("Stranger things", dont le film partage l'une des jeunes stars), il prenait un risque, celui de la nostalgie gratuite mal dégrossi. En découle une histoire qui perd beaucoup en originalité dans le fond : harcèlement ultra classique bien que particulièrement violent, love story adolescente (même avec un pseudo le triangle amoureux), boys band à vélo...etc. Ca fonctionne mais ça ne nous embarque pas complètement, tout particulièrement si l'on connait le livre de King où sa 1ère adaptation remarquable. Film horrifique dans sa thématique plus que film d'épouvante, Ca n'est pas forcément très effrayant : pour le décor c'est un train fantôme aux FX soignés, aux personnages conséquents mais aux jump scare classieuses. Il manque une âme à cette histoire : les disparitions ne nous touchent pas forcément, on sent que la psychologie des personnages -en particulier les personnages secondaires- reste superficielle et le développement pas encore assez appronfondi. Le film aurait grandement gagné en intensité s'il avait creusé ce sillon. La patte de S. King est omniprésente (entre "Carrie" et "Stand by me") et le sujet tire amplement son épingle du jeu jusqu'en sa toute fin, assez noire ; les enfants sont les seuls à vivre sur la frontière qui les séparent de leur cauchemars. Le réalisateur de Mama un peu perdu de sa superbe avec ce projet plus hollywoodien...

NOTE : 12 / 20

Voir : It
La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-