Un film bien balancé qui balance bien... Action XXL qui dépote à tout prix y compris celui de toute crédibilité (dans le genre poussif...), baston scénarisé à la hong-kongaise et héros à la limite du super, vu leur invulnérabilité, violence qui va de soit, sexe propre, réalisation impeccable d'un niveau américain ; l'auteur a très bien étudié le ciné hollywoodien : courses poursuites diverses et varié (en voiture, à pied, en motojet), un soupçon d'émotion et de love impossible, des cascades destructrices et tape-à-l'oeil, des bastons martiales, un rien d'humour et un scénar limpide... Plus fort visuellement que le 1 -contrat oblige-, on y ajoute un gosse au seuil de la mort, des virus bien dans l'air du temps, on transfère le tout aux States et on se permet même un gag anti-français. Sauf que le scénario est vraiment fadasse, l'histoire passant par des raccourcis scénaristiques trop opportunistes pour satisfaire le spectateur exercé à ce genre de film. Impressionnant, un peu bête et sans émotion ; on est encore loin des modèles (Willis et Gibson en tête).