Dans le genre film de bourrin, on a déjà vu pire, non ? Je ne crie ni au chef-d'oeuvre, ni au renouveau du genre, mais voilà une oeuvre solide qui brode sur des thèmes rabattus mais, ici, joliment enrobés : la rencontre sino-anglaise est explosive, l'humour et le contre-emploi de Berléand sont bienvenus, la co-réalisation punch de Corey Yuen -l'auteur des scènes d'action de Matrix trilogy-, la pyro et les cascades décomplexées, une scène de poursuite en voiture à faire mourir de honte les réalisateur des Taxi... Bref, pas de quoi s'emmerder une seconde, c'est cohérent et efficace, bien au-dessus de la moyenne des prod' frenchies de la sorte et faut pas lui en demander plus. Les atouts de la multinationalité des talents.