Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Terminator Genysis
Alan TAYLOR
Budget = 155 M$
BOX OFFICE France = 3 796 / 180 424 - 666 000 * - 1 426 000 entrées
BOX OFFICE USA = 27,0 / 89,8 M$
BOX OFFICE Monde = 440,6 M$
 

L'histoire de la résistance humaine face au dernier sursaut de Skynet, ou comment le 5ème épisode semble vouloir raconter à nouveau le 1er tome et boucler la boucle temporelle... alors qu'il va en fait rebooter les 3 premiers épisodes de la saga ; vous suivez toujours ?? Qu'importe : il n'empêche que pour une 4ème suite on ne peut que difficilement être déçu par ce nouveau concept tant il y a une véritable logique interne et un plaisir coupable à suivre ces nouvelles aventures testostéronnées. Ici toutes les réalités vont se mêler et s'entremêler, les clins d'oeil fuser (Cf. les scènes filmées à l'identique : l'arrivée du Terminator en 1984) pour faire de ce film un actioner de haute volée. Mais de ce casse-tête temporel il reste quelques scories : l'humour est tiré par le manteau, les dialogues bas du plafond et il faut avouer que s'attacher aux détails de cette histoire, moins complexes que tordus, risque fort de tuer le projet dans l'oeuf (il y a tout de même beaucoup de monde à ce carrefour des espace-temps et les virements de situations paraissent souvent trop scénarisés). N'allons pas chercher trop profondément ce qui n'est qu'un plaisir au 1er degré : T5 est une oeuvre fun, un bon mélange de FX dernier cri et d'effets-plateaux (même si les hélico / TIE-fighter me restent quand même en travers de la gorge !), et malgré ses grosses ficelles l'histoire est tout aussi ambitieuse qu'attrayante et la relation entre le T800 et Sarah fonctionne mieux que je ne l'envisageais. De la bonne série B.

NOTE : 12 / 20

La critique des internautes
 

 


NOTE : -/20

-

* Film sorti durant la Fête du cinéma