Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Tad l'explorateur : A la recherche de la cité perdue
Détails du film sur InCiné

Enrique GATO
(6-7)

Le cinéma d'animation espagnol n'étant pas foisonnant il est tout à fait normal que l'on s'y attarde un tant soit peu : surtout que l'on est resté sur l'excellent Nocturna, dans un genre très différent il est vrai. Les 1ères images font illusion durant 15 secondes et laissent à penser que l'on assiste au moins à un cartoon de belle facture technique... raté. C'est raplapla, commun, lisse et très grossier dans les traits (Cf. les cheveux des personnages pas loin de la technologie de 'Tracteur Tom"). Le scénario va peut-être alors nous étonner ? Qu'avons-nous là ? Un gamin rêveur qui se voit en aventurier, un orphelin qui a la phobie des momies ; le petit va grandir et se transformer sur un évident malentendu en aventurier, dans un premier temps raté, traqué par un mystérieur (lol !) méchant. Parce que vous vous attendiez à autre chose ? Le scénario vous l'avez écrit avant de voir le film et ses ramifications ne sont pas plus engageantes : quiproquo, belle nana, désillusions, bad guy grotesque, américanisation à outrance, références mal digérées, morale à deux balles, retournement de situation téléphoné et happy end avec love, trauma soigné et rêve enfin réalisé. Tout n'est pourtant pas à jeter : quelques bons mots bien sentis, une femme très sexuée qui rappelle une certaine Lara, un tueur à la main mécanique, un perroquet muet et de bonne augure et le fabuleux gimmick de la telenovela. Des détails pour un film trop clairement destiné à nos petits chérubins encore naïfs et guère cinéphiles.

 

La critique des internautes
 


NOTE : -

-