Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Piranha

Joe DANTE
(12)

Je sais : ce film a des points communs avec « Jaws ». Et alors ? C’est tout à son honneur d’être aussi bon. Spielberg a joué la carte du suspens et est parvenu à ses fins, Dante préfère l’horreur pur, la violence charnelle, avec la même réussite. Dante possède un sens de la réalisation tout aussi incisif, moins subtil, et ça n’est pas pour me déplaire : avez-vous déjà vu un docu montrant des piranhas déchiqueter un mec ? Non ? Alors ne vous fatiguer pas, ça doit ressembler à cela… Et puis le scénario est allé loin, très loin : un enfant est montré en train de mourir ; Spielberg n’a pas ce sadisme, il se retient toujours. En clair nous avons bien un film d’horreur, et non d’épouvante, dans la plus pure tradition du genre : il est gerbant ! Dernier message aux détracteurs de Mr Dante : qui peut prétendre connaître aussi bien le cinoche que lui ? La vision de centaine d’œuvre cinématographique est le meilleur moyen d’apprendre, et ça, Dante l’a très bien compris et en use à merveille.