Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Lock out
Détails du film sur InCiné

Stephen St LEGER - James MATHER
(8-9)

On ne déblaterera pas sur le manque assumé d'originalité du projet (beaucoup de New York 1997 et un peu de Fortress) puisque nous sommes en présence d'une série B dont le but est logiquement de dépasser son pitch et trouver sa force ailleurs. Côté négatif on trouvera un emballage peu engageant : la première course poursuite baclée en terme d'effets spéciaux, une réalisation anodine, sage et trop répétitive pour être honnète, un scénario qui garde la ligne sans développer ce qui aurait été intéressant (les expériences) et dont chaque pan sent le déjà-vu à plein nez, des seconds rôles effacés alors que le film aurait nécessité une troupe de bad guys beaucoup plus mise en avant, plus charismatique, peut-être même plus "fantastique" ; bref : une oeuvre plus sombre, moins consensuelle, plus crade, plus gore. Côté positif il y a, justement, ce pitch excitant et surtout un G. Pearce qui donne tout à ce personnage "plisskennien", baroudeur, bagarreur, cynique et à l'humour qui fait mouche même si le scénariste en rajoute pas mal. Un actionner qui fonctionne avec de micro-idées, qui avance sagement comme une vulgaire course-poursuite alors qu'il aurait pu trouver d'autres directions plus osées, plus griffées, plus sauvages, plus dingues voir plus approfondies : MS One ne tient pas toutes ses promesses, loin de là, et se contente trop souvent de ne pas être désagréable.

 

La critique des internautes