Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Geostorm
Dean DEVLIN
Budget = 120 M$
BOX OFFICE France = - / 61 888 - 235 000 - (390 000) entrées
BOX OFFICE USA = 13,7 / 33,4 M$
BOX OFFICE Monde = (209,9) M$
 

Débuter le film avec un concept pseudo-scientifique totalement irrecevable et complètement à côté de la plaque (et sur lequel le scénariste passera on ne peut plus rapidement !) est en soit la pire idée qui puisse être. Vont-ils oser le pure film de SF pour faire passer la pillule ? Vont-ils ajouter un méchant à l'histoire afin d'étoffer un pauvre scénario ? Non, mais oui ; En fait ils vont faire bien pire que cela, dans ce qui restera l'un des plus mauvais films de l'année 2017. Adjonction des scènes les plus improbables vues sur un écran -non content de copier San Andreas avec leur voiture poursuivit par des explosions, ils vont rajouter la poursuite par des éclairs, des voitures lancées dans les airs et une grue ! -, des personnages les plus dérisoires jamais pondus (papa s'est fait lourdé, sa femme l'a jeté, il y a un conflit familial...etc) ou encore des dialogues du fond des âges, le film semble nous tendre des bâtons pour se faire battre. Il n'y a sincèrement pas une seule scène qui tienne debout derrière cette intrigue de bas étage : pourquoi les fixeurs météorologiques se dérèglent-ils ? On attendait un film catastrophe et il s'agit en fait d'un film d'espionnage quelque peu attardé (voir les histoires tellement plus élaborées des Mission : Impossible), booster de manière négligeable par de grosses scènes à FX (réussies, elles). Deux heures de grand n'importe quoi : la station spatiale avec un mode "auto-destruction", une arme apportée dans l'espace, une apothéose finale qui enterre un siècle de recherche scientifique..etc..etc. Sans parler des rebondissements et autres soit-disant retournements de situation absolument ridicules ou parfaitement téléphonés. Sans même évoquer un méchant découvert dès les premières images (en même temps il n'a pas son pareil pour jouer des salauds...), dont les motivations sont totalement non-sensiques et absurdes ; bad guy qui plus est très mal utilisé, bien trop rapidement et sans suspens aucun. Mais revenons un isntant sur l'avant dernière scène, ce moment délicieux où les scénaristes se sont dit : "Et si on leur faisait un final façon Armageddon ?" Avant de se raviser et de pondre une happy end crétine ou même le cabot s'en sort sans une égratignure. Minable. Même si j'aime bien les chiens !

NOTE : 3 / 20

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-