Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Contact

Robert ZEMECKIS
(13-14)

Grosse production plus ambitieuse que la moyenne du genre qui essaie, plutôt bien, de gommer les ponctifs des films hollywoodiens. A l’instar d’un « Rencontre du 3ème type » il privilégie l’aspect symbolique et scientifico-réaliste ; ce qui est plutôt original. Le scénario, bien qu’allant crescendo, est un peu en dent de scie ( les fameux ponctifs étouffés : maman est morte, papa meurt, c’est foutu… mais y-a une solution… etc), il manque un peu de vrais sentiments, moins de chiqué, et s’avère embarrassé de moralisme ( ?). Pourtant on y trouve notre dose de rêve et de réflexion, sa structure (2 h de bla-bla – 20 mn pour les yeux) balaie le schéma d’alternance. On aurait peut-être aimé être surpris plus souvent (la fin vaut son pesant de cacahouettes), Zemeckis ne compose pas, hélas, mais interprète très bien ; les effets sont en tous points somptueux et ils servent l’histoire à merveille ; la musique, jolie ma fois, ne se prète guère aux images. En fin de compte, un excellent produit de la côte Ouest, accrocheur, qui, à la manière de « Forrest Gump », sait aller vers un public très varié. A mille lieues du militaire ID4