Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Independance day

Roland EMMERICH
(5)

Imaginez Corman avec 70 millions de $, des comédiens connus et tout le tintouin hollywoodien. Ce film est un tableau moderne unicolore (celle du spectacle) qui ne cherche surtout pas à innover quoique ce soit (FX compris), ni à flatter l’intellect (Cf. les dialogues, l’humour de situation, l’abscence d’un quelconque, voir d’un infime message), ni à intéresser l’habitué de SF que je suis. De la série B, du populaire sans ambition ; quel est donc l’intérêt de voir ce film ? Savourer une jolie impresion rétinienne lors des scènes d’action et tout oublier au mot fin ? Il n’y a aucune psychologie, aucun sentiment dans ce truc, c’est du film M6, une belle jaquette mais avec rien à l’intérieur… le vide spatial. Si un seul intérêt : le mélange boulimique des genres. N’importe qui aurait pu pondre ça, seuls les pros auraient pu en faire un succès (je parle de publicité…). Il n’y a pas plus à analyser ici que dans le film de vacances de vos voisins. Reste que le spectacle spectaculaire, l’excitation de l’instant ; l’ennui souvent, les rires moqueurs. 2 h 30 dans une salle noire, bien au chaud… Quoi, c'est l'été ? Oui, mais on est en France, non ?