Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Rencontre du troisième type

Steven SPIELBERG
(15-16)

Dans le rayon science fictionnel voilà ce que son auteur a fait de mieux : un film narrant l’arrivée d’un peuple extra-terrestre ! Non, c’est pas une blague. Tout d’abord en adoptant un point de vue réaliste (merci les FX, les images nocturnes de toute beauté), scientifiques (s’ils arrivent TOUT le monde le saura, les scientifiques seront en première ligne) et hyper-réaliste (la folie ambiante) le scénario obtient une crédibilité à toute épreuve. Ensuite la mise en image est en parfaite adéquation avec le sujet et ses considérations elle est légèrement décalée pour laisser le spectateur sur sa faim, bloqué entre la peur et la curiosité, fasciné tel un David Vincent, par de simples lueurs, de banales lumières, des disparitions. On ne sait pas vraiment ce qu’il se passe avant la fin (chef-d’œuvre !), le mode de traitement est original : les ET sont gentils, les humains aussi et ils vont communiquer ensemble grâce au seul moyen de communication inter-galactique qu’est la musique. Comment ne pas apprécier ce juste retour de la bonté humaine après tant de haine cinématographique ! Sublime voyage qui n’a pas fini de nous faire rêver.