Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Cars 2
Détails du film sur InCiné

John LASSETER - Brad LEWIS
(10-11)

La première scène surprend dans le mauvais sens du terme et confirme nos doutes, ceux qui trottaient dans nos têtes depuis la vision du trailer : nous sommes dans "Cars 2" alors il faut en rajouter un max ; plus de voitures mais moins de Majorettes (plutôt des Transformers...), plus de décors, plus d'action (et adieu la simplicité et la modestie du premier épisode) ; au fait : pourquoi l'agent secret prend un bâteau alors qu'il peut "rouler" sur et sous l'eau ? Mais cette première scène n'est qu'un prétexte, un épice censé faire passer la médiocrité de ce nouveau scénario. Alors nous voilà enfin de retour sur les pistes : mais cette fois les courses resteront sans enjeu, peu excitantes et extrêmement classiques, les deux histoires finissant même par se parasiter, le fond du film tournera essentiellement sur le couplet un peu rance de l'amitié véritable et du coeur qui se cache derrière toutes vieilles carrosseries. Alors OK : les images sont absolument magnifiques (200 millions !!!) avec une mention toute particulière à Londres, les bons mots sonnent exceptionnellement bien, il reste intéressant d'élargir cette univers (bâteaux, avions et un vrai festival de bagnoles pour les yeux). Donc le problème de ce film reste essentiellement le fond, radicalement différent, un peu gros, assez creux, plus tape à l'oeil, avec une intrigue et un suspens sympas mais pas vraiment dans l'esprit du premier tome, une réalisation un peu froide, trop calée dans ses plans. On a perdu l'essence de "Cars"...