Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

A ghost story
Budget = 0,1 M$
BOX OFFICE France = - / - entrées
BOX OFFICE USA = 0,1 / 0,4 / 1,6 M$
BOX OFFICE Monde = (1,9) M$
 

Film langoureux et aux plans étirés ; longs et fixes -mais étudiés- comme le quotidien, ou bien en traveling afin de signifier la vie. Film où les fantômes vétus de draps blancs réinvestissent notre imaginaire et sont étrangement présents dans absolument tous les plans. Alors il ne faut surtout, mais alors surtout pas s'arréter à ces 4 minutes de plan fixé sur une femme, veuve épleurée, qui dévore une tarte ; seule, déprimée. Un décor quasiment unique et déjà hanté, très peu de dialogues (mais ils sont par ailleurs très significatifs) pour un fantôme (voir plusieurs) qui assiste à la vie des survivants, bien malgré lui ou presque, s'appropriant les lieux au fur et à mesure des arrivées et des départs de chacun des nouveaux propriétaires. La vie passe autour de lui, les choses passent également (la maison), le temps passe sans laisser d'empreinte, voir de trace, et nous passons également. Film réflexif et non conventionnel à la composition musicale surperbe, avec une drôle d'ambiance et de grandes interrogations à propos de l'amour, du deuil, de ce qu'il reste de nous après notre départ et surtout une réflexion qui s'en vient nous rappeler la thématique -ou plutôt l'une des thématiques- de Interstellar. La fin y est exceptionnelle, éclairant tout le film d'une lumière brillante, étourdissante et magnétisante. On y parle de racines, de temps, d'espace-temps et d'infini. Beau.

NOTE : 15-16 / 20

La critique des internautes
 

 

NOTE : - /20

-