Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

La vie scolaire
Grand Corps Malade - Mehdi IDIR
Budget = 5,3 M€
BOX OFFICE France = 1 604 / 98 673 - 485 000 - 1 809 000 entrées
BOX OFFICE USA = - M$
BOX OFFICE Monde = - M$
 

Plutôt que de redire et refaire ce qui a déjà été fait 50 fois (cette année, par exemple, avec le très bon Premier de la classe), cette Vie scolaire se repose pour beaucoup sur un concept intelligent autant qu'intéressant : à savoir ne pas proposer une oeuvre trop scénarisée, écrite à outrance, sur l'éternelle vie au collège (genre "teen movie" par excellence) et ne surtout pas oublier l'essentiel ; la sincérité.
Ne cherchez pas ici une histoire trop construite mais plutôt un défilé de personnages parfaitement équilibré, de personnalités diverses et variés, avec un focus sur certains d'entre eux, sur leur propre existence rythmée par leur scolarité / travail. Et le film peut se targuer de gags percutants et d'être bourré d'idées jusqu'à raz la gueule : hilarant, ça ne sonne pas moins vrai, tant sur le ressenti des élèves que sur celui du personnel enseignant dans leur quotidien. Derrière quelques drames de la vie et un humour toujours mordant, on retrouve également une présentation juste de nombre de problèmatiques, autant scolaires que sociétales, qui ont toutes en commun de mieux positiver la banlieue (la Seine St Denis dans ce cas) ; les jeunes ne sont victimes que de la vie, de circonstances économiques et de préjugés. Il existe d'ailleurs une vraie frustration à la toute fin : car on le comprend et on y croit, nous, à ce gamin. Ce film ne parle pas de la banlieue : il est la banlieue.
Mais à mon sens je n'ai pas encore abordé le point le plus positif du métrage, chose carrément rare au sein des comédies : il y a une réalisation édifiante et formidablement travaillée : j'en veux pour preuve la scène de dialogues entre la CPE et son élève, en plans de séparation distanciés dans un 1er temps, puis avec les 2 protagonistes dans le même plan pour mieux signifier leur compréhension mutuelle ; et ce sera exactement l'inverse entre cette même femme et son mec lorsqu'ils s'éloignent l'un de l'autre au gré d'une conversation. Et je vous enjoins de surveiller également de près les transitions particulièrement soignées entre les diverses séquences.
A la fois dans ces diverses thématiques, sa façon unique d'aborder un univers rebattu, de même que dans sa proposition de cinéma, La vie scolaire est sans doute le meilleur film français de l'année 2019.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-