Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Belle et Sébastien 3 : Le dernier chapitre
Clovis CORNILLAC
Budget = 12,4 M€
BOX OFFICE France = 729 / 171 491 - 557 000 - (1 682 000) entrées
BOX OFFICE USA = - M$
BOX OFFICE Monde = - M$
 

Sébastien le montagnard n'aime pas l'école et va affronter... le plus banal des scénarii. Le plus gros défaut du film reste sans nul doute son méchant (réalisateur) totalement improbable, tellement cartoonesque (un vague cousin de Gargamel) qu'il parait déplacé dans l'univers de B&S ; les scénaristes osent même l'affubler de manière caricaturale d'absolument tous les défauts de la création (laid, chauve, vêtu de noir, pollueur et fumeur ; et en plus il n'aime pas les animaux). Pour le reste, après avoir cru un instant en une resucée de Heidi, c'est surtout une oeuvre qui ressemble à s'y méprendre aux histoires que l'on trouvait dans les comics bon marché des années 60, imprimé sur du mauvais papier qui tachait les doigts : le proprio méprisable du chien refait surface et va s'ingénier à récupérer son chien ; jusqu'à la happy end.
On lui reconnaîtra cependant d'avoir été joliment mis en images par Cornillac, élégamment même, sans pour autant qu'il y laisse une véritable griffe, une touche personnelle. Pour autant l'histoire est tellement bourrée de ponctifs (la fuite, la tempête,...), elle possède son lot de scènes complètement évasives (le méchant qui trouve la planque un peu facilement), au gré d'un scénario assez mal dégrossit, sans cette émotion que ses auteurs auraient voulu lui insuffler ; et on s'en lasse très, trop, rapidement. Une saga qui s'est vité épuisée...

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-