Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Wind river
Taylor SHERIDAN

Budget = 11 M$

BOX OFFICE France = 731 / 14 707 - 106 000 - 297 000 entrées
BOX OFFICE USA = 0,162 / 3,0 / 33,8 M$
BOX OFFICE Monde = 40,3 M$
 

Wyoming. Un printemps glacial, une réserve indienne et sa misère humaine, un vent qui se mû parfois en tempête, de la neige à perte de vue, des montagnes meurtrières ; et un cadavre. Bien sûr il y a quelques belles images, une trame bien ficelée et un crime très classique mais situé dans un décor original (chez les rednecks enneigés), accompagné d'un homme qui traine son passé, son divorce et sa peine nonchalante. Si le film est assez solide dans sa réalisation, son enquête peine à attiser notre intérêt : et ce jusqu'au gunfight final et sa violence non retenue, qui vaut son pesant de cacahuètes. Le scénario deviendra un excitant "revenge movie" où les intérêts du justicier se perdent dans le temps. Je dirais qu'il manque à ce scénario une pointe de maîtrise globale, d'habilité pour en faire un ensemble plus consistant : les personnages ne sont pas assez approfondis (surtout l'agent du FBI), l'intrigue est quasi cousue de fil blanc, l'atmosphère -issue du croisement entre les décors glacials et de la détresse humaine- n'est pas assez palpable, sordide. La prestation courte de J. Bernthal est absolument formidable .

La critique des internautes