Les vacances de Ducobu est une suite dispensable à un non-succès pourtant pas si désagréable : sauf que cette fois nous avons un acteur tête-à-claque, un scénario qui se disperse et fini par tourné en rond (Cf. l'inutilité du drakkar et donc du concours qui va avec) faute de franchir le pas de la véritable rupture ; l'histoire est hautement prévisible, l'humour vise trop bas, les personnages sont sans suprise puisqu'on en a déjà fait le tour au bout de 10 mn, la réalisation correcte mais jamais fouillée. Dispensable pour tout le monde et surtout pour ses producteurs.