The place beyond the pines est un film d'une richesse prodigieuse. Un paumé, un rêve de père, des braquages. Une oeuvre bourrée de sentiments et d'émotion, une réalisation en apesanteur tout comme la partition musicale pour une histoire qui ne parait pas forcément bouleversante... Elle est traversée de bout en bout par le thème de la paternité et va nous prendre totalement à contre-pied grâce à une pirouette scénaristique rare ; c'est à ce moment que toute la densité et la profondeur du film prend forme, celui-ci développant des thèmes parallèles, notamment une réflexion sur le statut de criminel (cette frontière diaphane entre le Bien et le Mal) et la transmission générationnelle exposée dans le final. D'une puissance rare...