Cheba Louisa est une petite chronique de la cité vu par les yeux de deux femmes. Entre un couplet pas franchement neuf sur l'amour inter-communautaire, la vie d'une femme musulmane libérée, la description de la misère sociale et une petite critique du sectarisme, on a du mal à trouver de quoi nourrir notre désir d'apprendre et de comprendre. Un film très (trop ?) féminin qui n'apporte pas grand chose de par son regard un peu flou sur ses sujets : le choc des cultures, la force de la tradition, l'intégration, le reniement de sa culture, l'hypocrisie...