American ultra : l'histoire d'un jeune couple sans histoire car habitant Ploucville. Sauf que... la CIA veille au grain. La quoi ??? Une idée de départ plutôt aguicheuse (mais qui suis-je donc ?) mais un traitement pas forcément très adapté ; un peu comme la rencontre improbable d'un sujet typiquement hollywoodien traité par des indépendants peu aguerris à ce type de scénario. C'est-à-dire que le mélange a du mal à prendre, les surprises n'en sont pas vraiment (le super-agent, le rôle de [Spoiler] la fille), le traitement fait même du sur-place alors que les scénaristes avaient de l'or entre les mains (les super-soldats façon Universal soldiers resteront en retrait), la réalisation restera quelconque même si toujours efficace ; dans le genre super-agent-secret qui s'ignore ont est en droit de préférer l'excellent (mais au budget plus conséquent) Kingsman. Il suffira pour s'en convaincre de mettre en parallèle la scène de baston finale de American ultra, dans la superrette, et celle dans l'église pour Kingsman. Tout est dit.