Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Skyline

Colin & Greg STRAUSE
(6-7)

Les frères Strause se font leur Cloverfield... d'ailleurs à l'inverse de ce dernier, où les personnages nous sont présenter au fil de l'aventure, la longue introduction pourrait nous satisfaire dans la mesure où elle est censée nous présenter les protagonistes et nous permettre de nous y identifier ; sauf que dans ce cas précis -des personnages assez vides- on pensera plus à une façon détournée de réduire le budget (10 M$ !!!!!) et d'intensifier les FX sur la fin. Sinon les ET vont débouler sur Terre et kidnapper les humains... c'est à fois fois simplet et excitant, à peine imaginatif mais jamais franchement novateur et ça, ça tue le film puisque l'on finit par assister à une nouvelle "guerre (économique) des mondes", avec aliens bélliqueux qui traquent les humains, pseudo tripodes et tentacules à l'appui. Bon : ne faisons pas trop la fine bouche, c'est du pur spectacle, de la grosse série B (l'hommage en moins : le film se prend très au sérieux) qui vient donner à Hollywood et à ses indécents blockbusters à 250 M$ des leçons de modestie budgétaire (Mr Bay, m'entendez-vous ?) mais débarque un peu tard (derrière J. J. Abrams, donc) et sans nouvelle pierre à poser sur l'édifice science-fictionnel du 7ème art. La palette graphique fonctionne donc à plein régime, fait illusion la plupart du temps sans faire trop low budget pour le plus grand plasir de nos yeux, organes qui tendent à se détacher de notre corps tant l'implication dans ce feu d'artifice ne se fera jamais : des personnages sans saveur (quoique le richissime black est un type qui bosse dans les FX...), des situations sans enjeu et une histoire qui ne va jamais très loin et se termine avec plus avec prétention qu'avec une véritable originalité (séquelle es-tu là ?).