Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

La traque
Détails du film sur InCiné

Antoine BLOSSIER
(10-11)

Visuellement et dans le fond ça ressemble à ces vieilles séries B américaines que l'ont se matait avec délectation dans les années 80. En chassant le sanglier le film fait évidemment référence au géniallissime Razorback et au beaucoup moins bon Rawhead Rex ; sans oublier le Prophecy pour le côté "écolo". Un film plein de testostérone, de rapports familiaux plutôt centré sur les mâles, un brin de mystère et une chasse au monstre dans la grande tradition. C'est évidemment basique à la fois dans son contexte et dans son évolution, pour ne pas dire transparent : même si on n'est pas là pour se creuser les méningues, le film s'offre pas mal de facilités scénaristiques et le spectateur aguerri à ce genre de spectacle aura trop souvent un temps d'avance sur le déroulement de l'histoire. Par exemple le scénario attire le chaland, pointe du doigt alors qu'il devrait détourner son attention (face au sanglier soit-disant mort), le mystère est trop limpidement brisé dès le début, ce qui nous laisse tout loisir d'oublier ce côté du suspens quant au fin mot de l'histoire et gâche le côté mystérieux qui aurait apporté beaucoup à cette oeuvre ; pour ce qui est du casting, on imagine facilement qui va périr en premier et combien vont rester sur pied (même si la fin est intéressante). Ca reste terriblement bien fait, fouillé visuellement, desservi par une musique d'exception et des bestioles particulièrement vindicatives. Je dirai simplement que c'est un sympathique film d'horreur réaliste qui est déjà un peu daté sur ces bases et n'a pas assez cherché à renouveler le genre.

 

La critique des internautes