Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Razorback

Russell MULCAHY
(17-18)

Plastiquement irréprochable, ce film possède une force faramineuse traitée, non sans humour, au travers d’un bon scénraio. Puissance de l’histoire et folie de certains personnages, réalisation à la fois belle, précise et ingénieuse, créature tout à fait réaliste et magnifique (on la croirait sortit d’une vraie légende où enfouie en chacun de nous). La force de ce film est son intensité dramatique entre-coupée de scènes oniriques magnifiques. Musicalement discret mais efficace ; un film violent, dure et beau. Quelques faiblesse sur la fin.