Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Trance
Détails du film sur InCiné

Danny BOYLE
(15-16)

Le pitch est d'apparence simple : un voleur a perdu le produit de son larcin et, suite à un violent coup sur le crâne, va devoir user de l'hypnose pour le retrouver... et ainsi remplir sa part de contrat... ou presque. Un pur film boylien où la caméra possède son propre langage parallèle nous permettant de ressentir les émotions des protagonistes de façons plus flagrante, en les épousant (le geste brusque de la main surprend, le plan incliné indique la perte / la recherche, une caméra plus posée simule l'endormissement...etc). Non dénué d'humour, ce film n'est pas seulement un film de braquage : le scénario va vite, évolue intelligemment et éclaire son sujet peu à peu, le montrant sur un jour nouveau, puis un autre, et ne craignant jamais le twist de trop pour servir cette enquète cérébrale avec pour thème central la manipulation ; les personnages se révèlent et le noeud que noue l'histoire en son centre va se dénouer de la plus ambitieuse et maligne façon. Une oeuvre brillante, très solide, un incroyable puzzle qui vous mène par le bout du nez et vous passionne de bout en bout, servi par des images léchées et la griffe du maitre : des images abominables. Tortueux et fascinant.

 

La critique des internautes
 


NOTE : -

-