Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Star Trek

J. J.ABRAMS
(15-16)

Abrams poursuit son entreprise de dépoussièrage du 7ème art, après Cloverfield, en tant que producteur, voici Star Trek, en tant que producteur-réalisateur. Et l'introduction a le brio de vous plongez au coeur même de ce film avec fougue et intelligence : c'est extrêmement moderne, dramatiquement intense et complètement respectueux. Et le réalisateur va bien plus loin : sa caméra à l'épaule fait des merveilles au niveau du réalisme des scènes, la réalisation est beaucoup plus impliquée, parfois même audacieuse pour ne pas dire savante ; jamais l'Enterprise n'avait été filmé ainsi !!! Mais c'est sans doute le scénario qui reste le plus brillant : une préquelle qui ne risquera pas de heurter la sensibilité des Trekkies puisque, sans trop en dire, tout reste à refaire à la fin et le statut de passé parallèle ouvre d'immenses possibilités et permet une large gamme de liberté de lecture ; mais de toutes façons Abrams s'offre sur un plateau une saga mourante et déjà beaucoup remaniée. Star Trek a enfin trouvé une nouvelle jeunesse : celle de ses interprètes comme celle de ses personnages, campés et définis dans un grand respect, une autre plus thématique (laisser de côté la philosophie de baleine des premiers épisodes est en soit une excellente idée...) et une dernière plus visuelle. En lançant les bases même de la saga on lui donne une nouvelle justification. Et puis la trame est aussi habile que maline, entre action sans temps morts, humour imparable et surprises de fond (notamment l'histoire d'amour qui semble couru d'avance...). Les FX reste surprenant (mais n'oublions pas qu'ILM avait bossé sur certains autres Star Trek), et c'est une gageure, le film s'autorise à être sexy, le méchant est bien plus dense que d'habitude, ses motivations presque louables, sa folie touchante. Le travail sur le temps est de toutes façons intéressant. Notons quand même quelques facilités mais, si pour vous Star Trek n'est qu'une série de vieux avec des acteurs en pyjamas et une caméra secouée de droite à gauche durant 3 secondes à la moindre explosion, alors courez vous faire une autre opinion d'elle !

 

La critique des internautes
 
Totalement néophyte de la célèbre saga , j’attendais ce film avec une certaine impatience suite à des trailers aguicheurs et au nom de son réalisateur qui après s’être fait un grand nom dans l’univers de la télé s’est brillamment imposé au cinéma avec « M:I:3 » et à la production de l’excellent « Cloverfield ».
Malgré tout le bien que je pense du film je dois avouer que j’en attendais en fait encore plus , ma déception vient peut-être du manque de souffle épique de l’ensemble et des scènes d’actions certes efficaces mais pas aussi spectaculaires que prévu.
Ces deux points mis à part j’ai totalement adhéré à l’univers mis en place , qui se complexifie au fur et à mesure du film , à ses personnages tous beaucoup plus fouillés que dans la plupart des productions de ce genre et incarnés avec un vrai brio par un casting irréprochable dans son ensemble ( le duo vedette Chris Pine-Zachary Quinto étant vraiment excellent ).
Le scénario prend suffisamment son temps et ne bâcle pas les évènements et péripéties , plaçant ainsi au cœur du récit des enjeux moraux franchement intéressants et des perspectives passionnantes ( le voyage dans le temps par exemple et la formidable scène entre Kirk et Spock Prime ).
La mise en scène de J.J Abrams est propre et soigné , très dynamique dans la progression de l’intrigue mais au niveau des scènes d’actions moins inspirée que sur « M:I:3 » , cela malgré de très bons effets spéciaux et un travail sur les décors visuellement assez bien inspiré.
Enfin au final on peut dire qu’Abrams a réussi son pari puisqu’il intéresse le spectateur à’ univers de « Star Trek » suffisamment pour qu’il ai envie de voir une probable suite mais aussi pour s’essayer à la série originale.


NOTE : 16/20

UNKUT