Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Spider-man : New generation
Peter RAMSEY - Bob PERSICHETTI - Rodney ROTHMAN
Budget = 90 M$
BOX OFFICE France = 1 109 / 47 597 - 219 000 - (789 000) entrées
BOX OFFICE USA = 35,4 / (188,8) M$
BOX OFFICE Monde = (366,8) M$
 

Quelques images et je sais que je vais replonger dans le design des comics : et, toute nostalgie mise de côté, ça nous change des cartoons hollywoodiens habituels, au style lisse, passse-partout et surtout très impersonnel. Visuellement c'est donc un poids lourd, un hommage sincère qui n'a sans doute pas volé son Oscar 2019.
En réinventant le mythe, ses codes, ce film rend Spider-man quasi immortel, en tous les cas inépuisable : c'est un festival Spidey avec ses méchants emblématiques, les différentes facettes de son personnage explorées à travers un scénario qui exploite le thème du multivers. A cela s'ajoute une bande son de fou, un humour respectueux, tout en poussant le délire jusqu'au bout. Avec toute l'intensité d'un scénario super-héroïque -les scénes d'action n'ont rien à envier à l'Homme-araignée-live-, une confrontation originale mais qui, sur le fond, ne laisse pourtant pas de doutes : le film se termine, n'ouvre toutefois sur pas grand chose. New generation est donc l'ultime analogie entre le classicisme d'une histoire (Spidey Vs un groupe de super-méchants), classicisme travaillé au corps (les intentions du Caïd, les identités des bad guys, les personnalités des Spider-men alternatifs) et l'élargissement d'un univers devenu sans doute un peu étriqué au cinéma. Dommage qu'il n'est pas poussé le bouchon encore plus loin et décortiquant l'intrigue de la même façon...

NOTE : 15-16 / 20

La critique des internautes
 

 


NOTE : -/20

-