Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Snowpiercer
Détails du film sur InCiné

Joon-Ho BONG
(13-14)

L'ascenceur social horizontal. Un film que l'on pourrait rapprocher aisément du récent Elysium : une oeuvre post-apocalyptique un rien classique mais située dans un décor unique et des plus fascinants ; entre étroitesse des wagons (et des rapports sociaux), cocon tour à tour cauchemardesque (= prison) et rêvé (car ce film est certainement le produit des rêves de son auteur...) c'est un modèle de société passionnant : tous les wagons sont en fait en interaction entre eux, interdépendants les uns des autres, assurant chacun la survie de l'autre. Un monde dystopique et autoritaire aux couleurs ternes mais dont le champ chromatique évoluera au fil de l'évolution géographique des personnages, la lumière se fera peu à peu ; un monde avec ses propres règles bien établies et intransigeantes qui constituent une partie du mystère (les enlèvements autorisés, le chef Willford, les messages et leur provenance, la nourriture, le fonctionnement du train...). Les personnages y sont atypiques, décalés, à la laideur forcée (T. Swinton), grotesques ou à la folie assumée. Ce n'est en rien un film hollywoodien, il ne caresse que rarement le spectateur dans le sens du poil et le film est beaucoup plus audacieux qu'un lamentable Hunger games (Cf. les codes vestimentaires et la folie ambiante chez les gens aisés). L'histoire d'une révolte populaire contre la toute puissance d'une caste qui maintient le reste du monde dans la pauvreté, génère des guerres pour réguler la population et reprend les caractéristiques d'une dictature quelconque (culte de la personnalité, inégalités, coercition, violence police, regroupement de tous les pouvoirs...etc). Il y a un peu de Terry Gilliam dans ce film, un peu de l'ambiance 70's, façon Soleil vert, la réalisation y est très graphique, très en phase avec la matériau d'origine, le film est fantasmagorique même s'il n'a rien de révolutionnaire, ni dans le fond, ni dans son évolution.

 

La critique des internautes
 



NOTE : -/20

-