Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Simetierre
Kevin KOLSCH - Dennis WIDMYER
Budget = 21 M$
BOX OFFICE France = 707 / 69 812 - 385 000 - (851 000) entrées
BOX OFFICE USA = 24,5 / 54,7 M$
BOX OFFICE Monde = (112,4) M$
 

Pour être honnête, à la base, je ne souhaitais vraiment pas regarder le remake de ce que je considère comme un chef d'œuvre du cinéma...
Sa vision me donnera amplement raison car le maitre mot qui hante son visionnage sera : Inutile.
Sans surprise de la part d'un scénario -que le spectateur est censé connaître d'une façon ou d'une autre-, pas évident de rentrer dans ce film et se laisser porter par une histoire qui se refuse à être différente... A peine une discussion plus religieuse (et encore), la force intemporelle du livre, un certain savoir-faire mais loin de tout génie (Cf. la caméra très mobile mais guère significative). C. Young apporte sa patte à l'ambiance sonore, mais très loin de la puissance évocatrice de Goldenthal, et visuellement c'est assez accrocheur.
Le problème est que cette version 2019 n'apporte strictement rien à la vision de King ou de Simetierre, les différences de traitement, les choix n'étant jamais pertinents, jamais probants ; mise à part la scène de l'accident, qui prend en compte le film originel et permet de mettre des mots sur la "Mort". Sauf que, en contre partie, elle amoindrit de beaucoup l'impact horrifique de la dernière partie. De même la culpabilité de Rachel n'apporte strictement rien au film : elle dénature même l'essence d'un film qui n'offre pas une véritable relecture et, donc, reste d'un intérêt très faible. L'aspect intrusif des séquences oniriques vont tout autant à l'encontre du réalisme ambiant. Impossible de ne pas regretter le final éloquent de la version 1989 devant un tel ratage : ici les zombies prennent le pouvoir et anéantissent la morale du livre qui veut que, malgré les conséquences, la peur de la mort est la plus forte pour le personnage non-croyant, prêt à défier Dieu pour quelques minutes de présence absurde sur Terre ; un grain de poussière égoiste dans le sable du temps. Cette nouvelle adaptation n'a tout simplement rien compris à l'essence du roman.
Très, très loin de la trouille absolue ressenti en 1989 quand j'ai découvert au cinéma le film de M. Lambert...

NOTE : 8-9 / 20

Voir : - Simetierre (1989) - Simetierre 2
La critique des internautes
 




NOTE : -/20

-