Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Silent Hill : Revelations
Détails du film sur InCiné

Michael J. BASSETT
(5)

C'est en créant une atmosphère basée sur un récit solide et épaix, un univers touffu, que le premier tome fonctionnait ; l'intro laisse donc présager du pire : si tu ne vas pas à Silent Hill, Silent Hill ira à toi, ce qui aurait pu être un bon argument si les transitions entre les deux univers étaient un tant soit peu travaillées. Quoiqu'il arrive dans ce film on n'aura constamment l'impression d'être dans une suite artificielle, construite sur du vent (impossible d'adhérer à un pitch aussi flasque), nous forçant à nous impliquer plutôt que de laisser la finesse d'un récit nous guider. La réalisation est assommante, les personnages sont particulièrement pitoyables et pas même esquissés (le mec qui fait son coming out comme une fleur...) et le scénario déballe son "grand n'importe quoi" sans ne jamais convaincre qui que ce soit, sans fil d'Arianne digne de ce nom, oubliant toute la force de l'univers du jeu, et par là même le jeu. Ici on ne joue que sur les décors et de très originales créatures très cénobites, oubliant que sans substance celles-ci ne peuvent en rien toucher notre âme ; la révélation est grotesque, l'oeuvre est limpide et froide, légère et extrêmement décevante. L'anti-thèse exacte du 1er épisode.

 

La critique des internautes
 

La suite de Silent Hill, un film a l'ambiance glauque qui ne m'avait absolument pas laissé de marbre, bien au contraire, un excellent long-métrage, qui me confortait a aller voir la suite.. Même si dès le départ, le changement de réalisateur et la présence de la 3D , trop mis en avant dans la BA laissait présager quelque chose de beaucoup plus bordélique..
C'est donc avec une petite appréhension, que je suis allez voir Silent Hill Révélation 3D.. Et déjà, quelque chose qui me tape sur le système, l'actrice principale, une tête a claques qui ne sait pas jouer un semblant de jeu, et ceci gâche déjà beaucoup le film. Le film met beaucoup de temps a démarrer, beaucoup trop de temps, même si tout n'est pas a jeter. Le film ne parvient jamais a réellement mon envie de continuer a comprendre l'histoire, beaucoup trop farfelu, qui perd le spectateur dès la première quinzaine. Le scénario est poussif, et sans aucune originalité, cependant, la qualité visuelle, la BO, et quelques scènes (les infirmières, la sirène d'alarme, la scène de duel final) ainsi que la présence de nouveaux monstres rehausse le niveau et permette d'accrocher un tant sois peu a ce Silent Hill 3D. Tout n'est pas a jeter, dès l'arrivée a Silent Hill, tout s'enchaîne, même si le tout est grotesque, ceci est du divertissement et je serais de mauvaise foi si je disais ne pas aimer, mais je suis clairement déçu. Une suite ? Il faudrait que l'on change de réalisateur, on reviendrait a un bien meilleur produit.
En clair, déçu et loin de ce que j'attendais, loin derrière le premier, trop poussif, laissant loin derrière l'esprit glauque & unique du premier, pour une ambiance orienté vers un film d'action-épouvante, qui n'est la que pour nous en mettre plein a la vue visuellement.

JAK

9-10 / 20