Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Prestige

Christopher NOLAN
(17-18)

Vous aimez la magie ? De toutes façons vous allez l'adorez avec ce film ! A travers les destins croisés de deux magiciens et de leur cruelle et mortelle rivalité, Nolan réussi l'improbable : rendre un film sur la magie, magique, tromper -doublement- et duper le spectateur comme dans les meilleurs tours du genre et, en prime, lui révéler les astuces de son spectacle à la toute fin. Une nouvelle perle pour un auteur de génie. Nolan nous fait tout à la fois découvrir l'univers fascinant et trompeur des magiciens, nous livrant les arcanes secrètes d'un monde d'affabulateurs géniaux (le côté fantastique du récit, très discret, ne servant qu'à donner un piment essentiel au film et ne nuisant jamais à sa fonction première basée avant tout sur l'intelligence des protagonistes), et il nous rappelle également comment il peut être bon d'assister, médusé, à ce spectacle de prestigitation cinématographique, comme un petit miracle. Les acteurs ont été de toute évidence absolument conquis (tout comme nous), les personnages sont extrêmement fouillés, finement ciselés chacun de leur côté mais en équilibre parfait sur un scénario des plus brillants, empruntant les 3 temps de la magie, et se laissant porter par une réalisation toute en finesse, une réalisation de magicien, d'entertainer fabuleux dans la mesure où elle nous montre tout mais sait nous cacher le nécessaire, elle devient un tour de force lorsqu'on découvre les ultimes images. Comme en magie : la solution n'est jamais bien loin...

 

La critique des internautes
 

Retour à un film plus modeste pour Christopher Nolan après avoir relancé la franchise Batman dans le sublime « Batman Begins » , Christopher Nolan retrouve son frère au scénario avec qui ils avaient écrit « Memento » de très belle mémoire.
« Le Prestige » est le fruit de ces deux grands hommes de cinéma un scénario aussi retors qu’imparable aussi exaltant et captivant que d’une richesse inouïe et une mise en scène magistrale qui orchestre le tout, ce film est un coup de maitre éblouissant.
Un face à face mortel entre deux magiciens qui nous fascine et nous captive de par son intelligence et sa virtuosité, une construction complexe mais brillante , un montage stupéfiant de talent et d’intelligence , un scénario aux rebondissements multiples aussi inattendus que cohérent jusqu’à un twist final monumental , « Le Prestige » est formellement imparable. Surtout que l’on peut ajouter à cela deux acteurs au sommet aussi charismatiques qu’habités par leurs personnages que sont Christian Bale et Hugh Jackman , les deux sont vraiment crédibles. Derrière ce combat sans pitié c’est aussi deux personnages qui anéantissent leurs vies et leurs rêves , leurs proches…Une véritable émotion découle de cela et les deux personnages en deviennent alternativement vraiment bouleversants.
Mais le film ne se limite pas à cela et s’enrichit véritablement au fil des visions et les possibilités d’interprétations se multiplient et s’éclaircissent au fur et à mesure du film notamment la magie qui ressemble vraiment à une métaphore du cinéma , un cinéma partagé entre l’industrie et l’art , deux personnages issus de ces deux tendances qui s’autodétruisent par l’intermédiaire de leur confrontation.
Quoi qu’il en soit « Le Prestige » est un tour de magie qui fonctionne à chaque vision de mieux en mieux , Nolan est définitivement l’un des plus grands.


NOTE : 18.5/20

UNKUT