Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Paycheck

John WOO
(12)

P. K. Dick est un auteur fasciné par la mémoire... Après Total recall, voici une autre bonne série B, sans chichi science-fictionnel, seulement un peu de technologie détournée au service de l'intrigue. Un homme propose ici ses services pour de mystérieuses missions... puis on lui efface la mémoire afin de garder le secret. Mais quelle était sa mission ? C'est simple comme ses multiples films sur une quète identitaire (La mémoire dans la peau), un puzzle dont tous les éléments sont sur la table -ce qui fait un peu ronronner le film en son milieu- et dont le dénouement soulève notre intéret à sa juste mesure. Le scénario mélange les quètes du passé et du futur sans s'emméler les pinceaux -réflexion sur notre avenir en prime-, et nous offre l'habileté d'une histoire qui coule parfaitement, un peu artificiellement cependant ; tout se déroule selon les bons vouloirs du hasard puisque le héros ne fait qu'anticiper un nouveau futur (sans celà, pas de film, ou un film bien plus complexe...). Entre deux scènes d'action bien balancées sans être totalement innovantes, voici un film qui discourt sur les paradoxes temporels et qui sort habillement son épingle du jeu mais reste un gros produit hollywoodien assez prévisible dans ses détails et pas toujours franchement subtile. Solidement efficace.