Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Jumanji

Joe JOHNSTON
(8-9)

Oh ! combien excitant était ce scénario : un jeu que l’on vit réellement, une maison transformée en « House 2 »… de quoi rêver ! Mais on retombe vite : le rocambolesque fragile revient au galop et… les effets ne sont ni spéciaux, ni réussis, ni beaux, ni rien. On s’attache un peu au fond, à ces aventures extraordinaires mais trop « catalogues » pour délivrer de l’émotion. Oui, tout ça manque un peu d’émotion, les liens de narrations sont souvent speed (remède à la lourdeur d’un scénar ?). Mais cette fois c’est pas particulièrement gnan-gnan, alors.. Alors ça ne suffit pas à faire un bon film. D’ailleurs le musicien et le réalisateur le confirme aisément.